Un traitement anticancéreux à l’origine de plusieurs décès ?

Un traitement anticancéreux à l’origine de plusieurs décès ?

134
0
<<<
>>>

traitement cancerCe mercredi 15 février, l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé (ANSM) a annoncé dans un communiqué l’ouverture d’une enquête de pharmacovigilance en septembre dernier : dans sa ligne de mire, l’ensemble des traitements anticancéreux contenant du doxétaxel.

5 décès ont été rapportés

La réévaluation de ces médicaments est une réponse aux décès rapprochés de trois femmes, toutes traitées par doxétaxel pour un cancer du sein, en août 2016. Depuis le début de l’enquête, l’ANSM précise que deux autres décès ont été signalés dans les mêmes conditions.

« Aucune recommandation n’est formulée »

L’ANSM reste pour l’instant prudente quant à l’avenir de ces traitements. L’enquête étant « en cours de finalisation », l’Agence est dans l’attente « d’éléments complémentaires permettant d’évaluer le rapport bénéfice / risque dans le cadre du traitement du cancer du sein ». Elle précise néanmoins que la qualité des lots contrôlés s’est révélée conforme aux spécifications de l’Autorisation de mise sur le marché (AMM). Dans une lettre adressée aux professionnels de santé, elle propose le paclitaxel, une autre molécule utilisée en chimiothérapie, en alternative au docétaxel en attendant la publication du rapport final.

A lire aussi : Cancer du sein : où en est la médecine ?

Laissez votre commentaire