Un site unique pour le rappel de produits alimentaires ?

Un site unique pour le rappel de produits alimentaires ?

221
0
<<<
>>>

rappels de produits alimentairesRégulièrement, des produits alimentaires présentant des non-conformités sont retirés des rayons des magasins et font l’objet d’un rappel auprès des consommateurs. Ce dernier vise à empêcher la consommation ou l’utilisation du produit concerné et/ou à informer le consommateur du danger qu’il court éventuellement s’il l’a déjà consommé. Pourtant, d’après une enquête de l’association de défense des consommateurs et usagers CLCV, 77 % des consommateurs considèrent qu’ils sont insuffisamment informés sur cette pratique.

Des informations diffuses

Grâce à son étude, l’association a constaté « qu’en dehors des affichettes en magasins et de la diffusion de l’information dans les médias, l’accès à l’information concernant les rappels (n’est) pas aisé ». En effet, les avis sont dispersés sur de nombreux sites : ceux de certains distributeurs, des administrations ou encore les sites des fabricants. Pourtant, les consommateurs souhaiteraient que l’information soit facilement accessible sur le point de vente, mais aussi dans les médias.

Les consommateurs réclament un système plus performant

La CLCV demande donc une amélioration de l’accès à l’information pour les consommateurs. En dehors de la diffusion systématique sur les sites Internet des fabricants, des enseignes et des drives, l’association souhaite que soit mis en place un site officiel unique qui recenserait l’ensemble des avis de rappels. Un système inspiré de celui existant en Belgique, mais aussi en Angleterre.

L’association de consommateurs va même plus loin : selon elle, la carte de fidélité pourrait également être utilisée pour communiquer de façon ciblée et efficace le rappel. Et les participants à l’étude semblent emballés par le projet : 74 % des personnes interrogées se déclarent prêtes à accepter que les enseignes puissent utiliser leur historique d’achats afin de les informer des rappels qui les concernent. Autre avantage de cette méthode : la carte de fidélité pourrait être créditée automatiquement après un rappel pour dédommager chaque client.

A lire aussi : Alimentation : vers un étiquetage plus transparent

Laissez votre commentaire