Un plan santé pour les personnels soignants

Un plan santé pour les personnels soignants

113
0
<<<
>>>

un plan santé pour les soignantsInterpellée depuis des mois par des soignants en colère, la ministre de la Santé, Marisol Touraine, leur a enfin accordé une réponse. Ce lundi 5 décembre, elle a en effet présenté une stratégie nationale d’amélioration de la qualité de vie au travail aux représentants des professionnels de santé des établissements sanitaires et médico-sociaux.

Ce plan, décliné en trois axes, intervient dans un contexte où « le secteur de la santé évolue continuellement pour s’adapter aux nouveaux besoins des patients et aux progrès médicaux », d’après le communiqué de Marisol Touraine. La ministre reconnaît alors que les réformes, engagées pour mieux répondre à ces évolutions, ont transformé en profondeur l’organisation des établissements et impacté les conditions de travail. Le plan a donc pour objectif d’améliorer le quotidien des professionnels et de renforcer la qualité de la prise en charge des patients. Un second volet, pour les professions libérales, sera présenté au début de l’année 2017.

Donner une impulsion nationale, pour porter une priorité politique

Le premier point abordé promet la mise en place d’une gouvernance nationale pour impulser, suivre et évaluer ce plan.

La ministre de la Santé souhaite également améliorer la formation initiale des cadres : « plus personne ne doit pouvoir prendre une fonction d’encadrement sans avoir été formé au management, à la gestion et à l’animation d’équipes, à la résolution de conflits et à la conduite de projets » promet la ministre. Cette mesure devrait permettre la détection des problèmes psychosociaux au sein des équipes.

Pour accompagner le personnel souffrant, 30 millions d’euros seront consacrés au déploiement, sur trois ans, de services de santé au travail, intégrant psychologues, conseillers en prévention des risques professionnels et assistants sociaux, dans chaque Groupement hospitalier de territoire (GHT).

Améliorer l’environnement et les conditions de travail des professionnels au quotidien

Le plan prévoit aussi de placer la qualité de vie au travail au cœur du dialogue et des politiques sociales. Pour cela, le ministère demande à chaque établissement d’intégrer au sein de son projet d’établissement, dans la partie relative au projet social, un volet consacré à la qualité de vie au travail de l’ensemble des professionnels. Le plan prévoit, entre autres, que les établissements organisent chaque année un rendez- vous dédié aux conditions et aux organisations du travail, que la sécurité des professionnels soit renforcée et que les soignants puissent plus facilement concilier leur vie professionnelle et leur vie personnelle.

Accompagner les professionnels au changement et améliorer la détection des risques psychosociaux

Le plan prévoit un accompagnement de ces changements pour sensibiliser tous les acteurs engagés et notamment les cadres. Le changement sera alors expliqué pour faciliter son appropriation. A cette fin, des actions de sensibilisation devrait être organisées.

Un plan attendu

Ce plan vient répondre aux demandes répétées des professionnels de santé qui, depuis des mois, dénoncent leurs conditions de travail, poussant certains d’entre eux au suicide. Après tant d’attente, ces annonces risquent de faire du bruit. D’autant que le ministère ne reconnaît pas pleinement sa part de responsabilité et celle des pouvoirs publics en général.

A lire aussi :

Laissez votre commentaire