Traitement pour l’acné : à quoi dois-je faire attention ?

Traitement pour l’acné : à quoi dois-je faire attention ?

279
0
<<<
>>>

traitements acné précautionsQuasiment incontournable lors de l’adolescence, l’acné est une maladie chronique de la peau qui peut se prolonger à l’âge adulte. Pour se débarrasser des lésions, réduire le risque de cicatrices et l’impact psychologique associé, un dermatologue est en mesure de prescrire un traitement local ou par voie générale. Loin d’être anodins, ces traitements nécessitent de respecter quelques précautions.

Soleil

Les traitements contre l’acné nécessitent une vigilance importante vis-à-vis du soleil. Ils rendent la peau plus sensible aux ultraviolets. Avec les traitements d’acné sévère à modéré (doxycycline ou isotrétinoïne), le risque de photosensibilisation (réaction anormale de la peau au soleil) est élevé.

Comment s’en protéger ?

  • Suspendre le traitement lorsque cela est possible
  • Dans le cas contraire, fuir le soleil au maximum, appliquer une protection solaire adaptée non grasse, comme un fluide ou un gel, toutes les deux heures lors d’une exposition et, bien-sûr, éviter les UV en cabine.

Grossesse et allaitement

La plupart des traitements anti-acné sont vivement déconseillés durant la grossesse et l’allaitement. L’isotrétinoïne, traitement de l’acné sévère, est interdite. Cette molécule engendre d’importantes malformations du fœtus et des fausses-couches.

Comment s’en protéger ?

  • Pour tous les traitements sauf l’isotrétinoïne, prévenir son médecin d’un éventuel désir de grossesse pour adapter ou arrêter le traitement. En outre, se protéger d’une grossesse non désirée grâce à la prise de contraceptifs.
  • Pour l’isotrétinoïne, un test de grossesse négatif est obligatoire lors de sa délivrance et la prise d’un contraceptif est obligatoire durant toute la durée du traitement.

Impact psychologique

Certains traitements contre l’acné peuvent provoquer des effets psychologiques, notamment des troubles de l’humeur. L’isotrétinoïne est particulièrement concernée. Plusieurs cas de dépression et de suicide ont été rapportés. Selon la Haute Autorité de Santé, aucun lien n’a encore pu être établi entre la prise de ce médicament et une dépression, mais elle reconnaît qu’il y a effectivement des cas.

Comment s’en protéger ?

  • Prévenir son médecin au moment de la prescription d’éventuels antécédents de dépression
  • Consulter rapidement si des changements d’humeur apparaissent et rapprocher les visites de contrôle.

A lire aussi : Acné, herpès, furoncle, … Tout savoir sur les boutons

Cholestérol

Certains traitements contenant de la vitamine A acide peuvent influencer le taux de mauvais cholestérol. Or, on le sait, le cholestérol en excès dans l’organisme est dangereux pour la santé.

Comment s’en protéger ?

  • Faire évaluer son taux de cholestérol sanguin avant le début du traitement. Lorsque le taux est élevé, certains traitements peuvent être contre-indiqués.
  • Faire suivre régulièrement ce taux durant toute la durée du traitement.

A lire aussi : Cholestérol : le fromage, ami ou ennemi ?

Hygiène, soins et cosmétiques

Les produits d’hygiène, de soins ou cosmétiques peuvent interagir avec le traitement et encourager les poussées d’acné.

Comment s’en protéger ?

  • Nettoyer sa peau avec des produits doux et sans savon
  • Hydrater sa peau avec une crème légère adaptée aux peaux acnéiques
  • Utiliser uniquement des produits conseillés par son dermatologue

Laissez votre commentaire