Syndrome du bébé secoué : bientôt un test sanguin

Syndrome du bébé secoué : bientôt un test sanguin

389
0
<<<
>>>

bébé secouéSecouer un bébé est un geste violent, qui peut causer des lésions cérébrales importantes et être fatal. Le syndrome du bébé secoué désigne un traumatisme crânien non accidentel, entraînant des lésions au cerveau. Actuellement, aucun test ne permet de le détecter. Le diagnostic se fait grâce à l’apparition de certains signes évocateurs tels que des vomissements, une somnolence, une difficulté à se réveiller ou des interactions pauvres entre le bébé et son entourage. Mais les signes ne sont pas toujours explicites et les personnels soignants passent parfois à côté. Un nouveau test sanguin pourrait permettre de détecter le syndrome dans 9 cas sur 10 !

Une prise en charge plus rapide

Ce test, révélé par une récente étude publiée dans JAMA Pediatrics, consiste à prélever une petite quantité de sang chez bébé. Il se focalise sur trois biomarqueurs et sur l’hémoglobine qui indique le niveau d’oxygène dans le sang. Déjà testé sur 599 enfants, il s’est avéré fiable dans 90 % des cas, contre 70 % pour l’examen clinique traditionnel. Le test sanguin pourrait ainsi permettre de prendre en charge plus rapidement les enfants concernés, leur assurant ainsi moins de risques de séquelles.

A lire aussi : Bébé : le syndrome de tête plate de plus en plus fréquent

Laissez votre commentaire