Substituts de repas : qu’est-ce que c’est ?

Substituts de repas : qu’est-ce que c’est ?

168
0
<<<
>>>

substituts repas regime

Envie de vous sentir plus léger(e) à l’approche des beaux jours ? Les substituts de repas peuvent vous aider à perdre quelques kilos. On vous explique.

Comment ça marche ?

Les substituts de repas viennent remplacer un ou plusieurs repas par jour en apportant entre 200 et 400 kcal par repas. Ils sont à la fois pauvres en calories, d’où leur intérêt dans le cadre d’un régime, mais apportent les principaux besoins nutritionnels, protéines, minéraux et vitamines dont le corps à besoin. Ces substituts, riches notamment en protéines, évitent la sensation de faim et la fonte musculaire, et aident le corps à brûler naturellement les graisses.

Quels intérêts ?

Généralement, ils s’utilisent comme un « coup de pouce » les premières semaines d’un régime, pour perdre plus facilement les premiers kilos. Ils évitent ainsi les mauvais réflexes comme sauter un repas ou se diriger vers la junk food à la « pause dej’ », faute de temps.

Comment se présentent-ils ?

Plusieurs options sont possibles. A adapter selon vos goûts et/ou votre rythme de vie :

  • Les sachets de poudre nécessitent simplement de l’eau chaude.
  • Les crèmes sont prêtes à l’emploi et se conservent 24 h au réfrigérateur après ouverture.
  • Les barres sont, elles aussi, prêtes à l’emploi et peuvent facilement être transportées et consommées partout.
  • Les plats préparés nécessitent la plupart du temps d’être cuits ou réchauffés. L’avantage : vous avez la sensation de manger  un « vrai » repas.

Est-ce fait pour moi ?

Oui, si vous souhaitez débuter un régime de façon sérieuse, sans négliger les aliments traditionnels. Ces substituts de repas doivent, en effet, s’intégrer dans un projet diététique global. Pas question de vous en nourrir exclusivement. Le bon rythme dépend avant tout de votre objectif, mais il n’est pas conseillé de les consommer plus de 3 semaines.

Vous pouvez, par exemple, utiliser ces substituts la première semaine de votre régime, en remplacement du déjeuner et/ou du dîner, accompagné d’un fruit ou de légumes. Les deux semaines suivantes (au maximum), utilisez-les en remplacement d’un repas seulement. En parallèle, équilibrez vos repas « classiques », buvez au minimum 1,5 litre d’eau par jour et prenez une collation durant l’après-midi (un fruit ou du fromage blanc).

Attention, même si vous avez atteint votre objectif à la fin de ces 3 semaines, pas question de (re)prendre des mauvaises habitudes – sinon gare à l’effet yoyo ! Il est donc indispensable d’acquérir une bonne hygiène alimentaire au long cours.

A lire aussi : Équilibrer son assiette : les recommandations de l’ANSES

Laissez votre commentaire