Sécheresse vaginale : quelles solutions ?

Sécheresse vaginale : quelles solutions ?

222
0
<<<
>>>

secheresse vaginaleLa sécheresse vaginale peut toucher toutes les femmes à différents moments de leur vie. Elle est toutefois plus courante durant la ménopause, durant la grossesse et après l’accouchement. Gênante, elle peut perturber l’harmonie sexuelle du couple et augmente la vulnérabilité aux infections gynécologiques.

Symptômes et facteurs aggravants

La sécheresse vaginale est liée à un manque d’hydratation du vagin. Des rougeurs au niveau des organes génitaux externes, des démangeaisons, des irritations, une inflammation locale, une baisse de la libido ou encore des douleurs pendant les rapports sexuels peuvent être les signes de cette sécheresse.

Les bouleversements hormonaux, le stress, l’anxiété, l’alcool, le tabac, les drogues ainsi que certains médicaments sont autant de facteurs mis en cause.

La toilette intime

Pour prévenir la sécheresse vaginale, il est important d’avoir une bonne hygiène intime. Optez pour un gel intime doux et hydratant et limitez-vous à une ou deux toilettes maximum par jour.

Les lubrifiants et ovules

Les gels lubrifiants sont surtout indiqués lors d’un rapport sexuel, mais certains d’entre eux sont spécialement conçus pour hydrater le vagin pendant plusieurs heures ou même plusieurs jours. Pour améliorer la lubrification et faciliter la pénétration, il est possible d’agir plus en profondeur : vous pouvez utiliser des canules qui vont alors permettre une hydratation au niveau interne contrairement aux gels, qui agissent au niveau externe.

Il existe également des ovules à insérer directement dans le vagin à base d’acide hyaluronique. Ils vont venir cicatriser les muqueuses sèches et irritées et permettent d’éviter les douleurs pendant les rapports.

Les soins cutanés

En dehors des rapports sexuels, des crèmes apaisantes améliorent le confort vaginal au quotidien. Certaines d’entre elles, à base d’hormones, sont disponibles uniquement sur prescription médicale : elles sont destinées à traiter une sécheresse intime installée dans le temps.

Les compléments alimentaires

Vous pouvez aussi agir contre la sécheresse intime grâce à la supplémentation. Les compléments alimentaires spécialement conçus contre la sécheresse vaginale intègrent de l’huile de bourrache, d’onagre, de germe de blé et/ou des huiles de poisson. Ces huiles sont reconnues pour favoriser l’hydratation cutanée, mais aussi l’hydratation au niveau de muqueuses.

La phytothérapie

Certaines plantes sont riches en phyto-oestrogènes, substances hormonales qui activent l’hydratation vaginale, et peuvent donc être prescrites en cas de sécheresse vaginale. C’est le cas du soja, de la sauge, du lin ou encore du houblon.

A lire aussi : Libido : quand ça ne tourne pas rond …

Laissez votre commentaire