Se coucher tard le week-end : quels effets ?

Se coucher tard le week-end : quels effets ?

179
0
<<<
>>>

dormir tard week end Vous aimez veiller tard le week-end ? Attention, il n’est pas bon de décaler ses horaires de coucher et de lever. Selon une récente étude, présentée au congrès annuel du sommeil Sleep 2017, cela engendre un « jet lag social » qui perturbe le rythme circadien (rythme veille-sommeil). Le risque ? Être de mauvaise humeur, somnolent, fatigué et augmenter ses risques de souffrir d’une maladie cardiaque.

Un impact sur la santé cardiovasculaire

Pour arriver à ce résultat, des chercheurs de l’Université de Tucson en Arizona (États-Unis) ont analysé les rythmes de sommeil de 984 adultes âgés de 22 à 60 ans. Les tests ont été réalisés à la fois la semaine et le week-end. En parallèle, les participants ont été invités à évaluer leur santé en choisissant parmi plusieurs options : « excellente », « bonne » ou « mauvaise ».

Résultat ? La probabilité de développer une maladie cardiaque augmente de 11,1% pour chaque heure de décalage entre la semaine et le week-end.

Aussi, chaque heure de décalage augmente considérablement la probabilité d’avoir une santé « bonne » ou « mauvaise », plutôt qu’« excellente ».

A lire aussi : Je n’arrive pas à dormir : quelles solutions ?

Dormir 7 heures par nuit ne suffit pas

Mauvaise nouvelle : respecter la durée de sommeil conseillée par nuit, soit environ 7 heures selon les tranches d’âge, n’y change rien. Au-delà du temps de sommeil, la régularité joue, elle aussi, un rôle sur notre santé.

« Ces résultats suggèrent qu’un sommeil régulier pourrait être un moyen efficace, simple et peu coûteux pour prévenir les maladies cardiaques, ainsi que de nombreux autres problèmes de santé », conclut le Dr Sierra Forbush, principal auteur de l’étude.

A lire aussi : Sommeil difficile ? Faites du camping !

Laissez votre commentaire