Santé : les changements en 2017

Santé : les changements en 2017

334
0
<<<
>>>

2017 changements santéDe nombreux changements vont intervenir en janvier dans la vie quotidienne des Français et notamment en matière de santé. On fait le point.

Tabac : seuls les paquets de cigarettes neutres, sans logo apparent, seront autorisés à la vente. Le tabac à rouler devrait connaitre une hausse de ses taxes et son prix pourrait augmenter de 15 %.

Alimentation : les plats cuisinés devront obligatoirement indiquer la provenance des produits qu’ils contiennent. Le décret « rend obligatoire l’indication de l’origine du lait ainsi que des viandes et du lait utilisés en tant qu’ingrédients dans les denrées alimentaires préemballées ». La mesure est à l’essai pour deux ans.

Tiers-payant : le tiers-payant ne pourra plus être refusé par les professionnels de santé aux femmes enceintes et aux personnes souffrant d’une affection de longue durée (ALD). Ainsi, ces personnes ne devraient plus être dans l’obligation d’avancer le coût d’une consultation : la présentation de la carte vitale suffira.

Don d’organes : chaque Français est un donneur d’organes présumé. Les personnes refusant de donner leurs organes après leur décès pourront s’inscrire en ligne sur le registre national des refus ou confier un écrit à un proche exprimant leur souhait.

Pesticides : les pesticides, fongicides et insecticides ne seront plus en vente libre : ils ne pourront plus être utilisés pour l’entretien des espaces publics, à l’exception des terrains de sport et des cimetières.

Soins : pour assurer la continuité des soins, les hôpitaux et cliniques devront remettre au patient sortant une « lettre de liaison » indiquant les traitements reçus ou encore une synthèse médicale du séjour.

Congé de proche aidant : à partir du 1er janvier 2017, les salariés (du public comme du privé) pourront bénéficier du congé de proche aidant afin d’assister un proche malade, âgé ou handicapé. Ce congé se substitue au congé de soutien familial et élargit le champ des salariés pouvant en bénéficier et le champ des personnes aidées. La durée globale cumulée du congé, renouvellements compris, reste fixée à un an maximum pour l’ensemble de la carrière.

Pollution : pour faire face aux pics de pollution, la ministre de l’environnement a annoncé une prime de 1 000 euros pour l’achat d’un scooter électrique à compter du 1er janvier.

Toujours pour lutter contre la pollution, les sacs plastiques fins, qu’ils soient gratuits ou payants, sont interdits dans les boulangeries, boucheries, pharmacies, drogueries, petites et grandes surfaces et marchés. Ils devront être remplacés par des sacs plus épais, donc réutilisables, ou biodégradables.

Inaptitude : le double examen nécessaire à obtenir un avis d’inaptitude auprès d’un médecin du travail n’est désormais plus obligatoire. Désormais, un examen unique est possible.

A lire aussi : Le bilan santé de l’année 2016

Laissez votre commentaire