Saignements après les rapports : est-ce grave ?

Saignements après les rapports : est-ce grave ?

122
0
<<<
>>>

saignements rapports sexuelsAprès un rapport sexuel, certaines femmes perdent du sang, en dehors de la période de leurs règles. Il peut s’agir de quelques gouttes de sang retrouvées dans les sous-vêtements ou de quantités beaucoup plus importantes, davantage même que lors des menstruations. Ces pertes sont souvent sans gravité, et même assez fréquentes sous contraceptif oral ou avec un implant contraceptif. Néanmoins, elles peuvent aussi révéler la présence d’une infection ou d’une pathologie gynécologique.

Comment expliquer ces saignements ?

Les causes de ces saignements peuvent être diverses :

  • Un rapport sexuel trop énergique ;
  • Un manque de lubrification vaginale qui peut être lié à la ménopause, au stress ou à la prise de contraceptifs hormonaux par exemple ;
  • Une inflammation du col de l’utérus liée à une maladie sexuellement transmissible (MST) ;
  • Une excroissance (polype) au niveau du col de l’utérus ;
  • Un cancer du col de l’utérus ;
  • Une érosion du col utérin qui peut apparaître après un accouchement par exemple ;
  • Une atrophie vaginale qui apparaît généralement à la ménopause ;
  • Une opération du vagin.

Comment réagir ?

Lorsque les pertes deviennent régulières, il est nécessaire de consulter un gynécologue. Des examens spécifiques permettront alors de déceler leurs causes et d’adapter le traitement.

Pas de panique, dans la majorité des cas, un gel lubrifiant ou le changement du contraceptif suffisent à stopper les saignements.

Ne tardez pas à prendre rendez-vous : en cas d’infections ou de pathologies plus graves, une prise en charge rapide permet généralement d’éviter les complications et d’améliorer l’efficacité des traitements.

Laissez votre commentaire