Réseaux sociaux : facteurs de solitude ?

Réseaux sociaux : facteurs de solitude ?

218
0
<<<
>>>

Reseaux sociaux et solitudeBeaucoup d’entre nous ont des applis dédiées aux réseaux sociaux sur leur smartphone : 5 minutes de libres, et c’est l’occasion de faire un petit tour sur Facebook, Instagram, Twitter ou encore Snapchat. C’est souvent un moyen de plus de garder le contact avec la famille, les amis ou renouer avec d’anciennes connaissances. Mais ces réseaux censés favoriser le lien social pourraient avoir l’effet inverse…

D’après une étude parue dans l’American Journal of Preventive Medicine, un usage trop régulier des réseaux sociaux favoriserait le sentiment d’isolement.

Y passer plus de deux heures par jour double le risque de se sentir seul.

Plus de 2h par jour : des risques accrus

Au cours de l’année 2014, Brian Primack et son équipe de chercheurs, de l’université de Pittsburgh (Etats-Unis) ont fait remplir un questionnaire à 1787 Américains âgés de 19 à 32 ans. Le but était de connaître le temps passé et la fréquence des connexions sur les réseaux sociaux les plus populaires (Facebook, YouTube, Twitter, Google Plus, Instagram, Snapchat, Reddit, Tumblr, Pinterest, Vine et LinkedIn). Les chercheurs ont ensuite évalué le sentiment d’isolement des sujets testés.

A lire aussi : Un site de lutte contre les addictions chez les jeunes

Les personnes utilisant les réseaux sociaux plus de deux heures par jour avaient deux fois plus de risques de se sentir isolées par rapport à ceux qui n’y consacraient pas plus d’une demi-heure au quotidien, selon l’étude. Les participants ayant visité les différentes plateformes plus de 58 fois par semaine auraient quant à eux trois fois plus de risques de ressentir un sentiment de solitude, en comparaison avec les consommateurs plus occasionnels.

« La vie moderne a tendance à nous séparer des autres, au lieu de nous rapprocher », explique Brian Primack, co-auteur de l’étude. Les réseaux sociaux auraient donc au final un effet inverse à celui recherché.

Mais alors, est-ce la solitude qui pousse à abuser des réseaux sociaux, ou les réseaux sociaux qui provoquent ce sentiment de solitude ? Difficile de savoir. « Il est possible que les jeunes adultes qui se sentent seuls se tournent vers les réseaux sociaux. Mais il se peut aussi que le recours accru aux réseaux sociaux provoque un sentiment d’isolement par rapport au monde extérieur ».

La vie des autres idéalisée

Les chercheurs donnent une explication possible sur le rôle des réseaux sociaux dans le sentiment de solitude. D’une part, ils remplacent les véritables interactions sociales et donc favorisent à réduire les liens. D’autre part, ils participent à donner une image idéalisée de la vie des autres, en suscitant l’envie, le rejet ou la tristesse.

Alors, on déconnecte ?

A lire aussi : On sexprime : le site dédié à la sexualité des ados

Laissez votre commentaire