Recherche : des souris rajeunies

Recherche : des souris rajeunies

138
0
<<<
>>>

souris rajeuniesUne équipe internationale de chercheurs, lors de son expérience au laboratoire du Salk Institute of Biological Studies de San Diego, a réussi à augmenter la durée de vie de souris.

Une modification génétique

Pour arriver à ce résultat, les chercheurs ont mis en application les travaux du prix Nobel de médecine en 2012 : Shinya Yamanaka. Ce médecin et chercheur a, en effet, découvert qu’en introduisant quatre gènes spécifiques dans une cellule, il était possible de la reprogrammer. La cellule, ainsi modifiée, retrouve alors les mêmes potentialités qu’une cellule souche.

Les scientifiques ont donc introduit dans le génome de souris les quatre gènes, activés par intermittence, grâce à un antibiotique. Après six semaines de traitement, les rongeurs ont vu leur durée de vie se prolonger de 30 % : leur espérance de vie est ainsi passée de 18 à 27 semaines. Mais les souris, qui présentaient toutes les symptômes de la progeria (maladie génétique provoquant un vieillissement accéléré) ont également vu leur état de santé général s’améliorer : colonne vertébrale droite, pancréas plus sain, muscles plus forts, meilleure santé cardiovasculaire, …

À quand un test sur l’Homme ?

Les résultats encourageants de cette expérience, publiés dans la revue Cell, pourraient peut-être un jour être appliqués chez l’Homme sous forme d’injections ou de crèmes. Les chercheurs précisent néanmoins que leur découverte n’a pas pour vocation de rendre l’Homme immortel, mais plutôt d’étendre sa durée de vie en bonne santé. Autre limite de cette méthode : un traitement continuel peut entraîner la formation de cellules cancéreuses. De nouveaux essais cliniques devraient avoir lieu dans les dix prochaines années.

A lire aussi : Le lama à la rescousse des scientifiques

Laissez votre commentaire