Que faire en cas de malaise vagal ?

Que faire en cas de malaise vagal ?

1359
0
<<<
>>>

malaise vagalSouvent, il cause plus de peur que de mal mais n’en demeure pas moins impressionnant. A quoi est dû le malaise vagal ? Sachez qu’il est possible de l’anticiper, car certains signes l’annoncent.

Qu’est-ce qu’un malaise vagal au juste ?

C’est un malaise provoqué par le nerf vague. Il ralentit certaines fonctions de l’organisme comme la respiration et le rythme cardiaque. En cas de stress, il va donner l’ordre au cœur de ralentir, ce qui aura pour conséquence de faire chuter la tension artérielle.

Malaise vagal : quels symptômes ?

La personne devient pâle, l’oxygène arrive moins bien au cerveau, des nausées, vertiges, sueurs, peuvent survenir. Le sujet peut aussi être pris d’un voile devant les yeux ou d’évanouissement.

Celui-ci est en général de courte durée. Il fait souvent suite à une émotion trop forte, une station debout prolongée, une forte chaleur…

Contrairement à la syncope, on sent venir le malaise vagal.

Comment réagir en cas de malaise vagal ?

S’allonger si possible, sinon s’asseoir, afin de s’assurer de ne pas se blesser en tombant.

Contrôler le pouls afin de vérifier qu’il ne s’agit pas d’un malaise cardiaque.

Si la personne s’est évanouie, l’allonger et lui surélever les jambes pour réactiver la circulation sanguine.

Lui tapoter le visage ou l’arroser légèrement d’eau fraîche, afin de la sortir de sa torpeur.

Faut-il consulter ?

Si le malaise n’est manifestement pas vagal ou si l’état de la personne ne s’améliore pas, consultez. De même s’il a tendance à se répéter. Un électrocardiogramme vérifiera qu’il n’y a pas d’anomalie.

A lire aussi : Hypoglycémie : comment éviter les malaises ?

Laissez votre commentaire