Purificateurs d’air : sont-ils efficaces ?

Purificateurs d’air : sont-ils efficaces ?

1020
0
<<<
>>>

Purificateur airC’est devenu un effet de mode, l’offre des purificateurs d’air ne cesse d’augmenter. Mais est-ce vraiment nécessaire ?

Pollution : chez vous aussi !

L’erreur courante est de croire que l’air intérieur est moins pollué qu’à l’extérieur. Or, l’air ambiant de votre logement est chargé de substances dégagées par :

1. Les produits à combustion (tabac, chauffage, encens…)
2. Les matériaux de construction et de décoration (peintures, solvants…)
3. Les produits d’entretien
4. La vie quotidienne : cuisson, animaux, acariens, moisissures…
5. Les substances extérieures polluantes qui entrent, notamment par les voix d’aération.

A lire aussi : Pollution : elle porte plainte contre l’Etat

Que faut-il filtrer dans l’air intérieur ?

Certaines particules sont plus dangereuses que d’autres : les particules fines, qui pénètrent les poumons et le sang. Elles sont produites notamment par les émanations industrielles et le trafic routier.

Mais il faut aussi ajouter à ça la combustion d’encens, les modes de cuisson et les COV (Composés Organiques Volatils) dégagés par les peintures et solvants et tous les meubles qui ne sont pas en bois massif, ainsi que dans les parfums d’ambiance.

La solution à portée de tous : aérer !

C’est pourquoi il est important d’aérer, de minimum 10 minutes par jour à 1 heure idéalement, été comme hiver. Le must : ouvrir bien grand les fenêtres tôt le matin ou tard le soir.

Les purificateurs d’air

Comment ça fonctionne ? Les purificateurs d’air comportent plusieurs filtres et vont aspirer, filtrer et propulser l’air purifié dans l’habitation. Toutefois, le niveau d’efficacité dépend en réalité du type d’appareil lui-même, de son entretien (il faut penser à changer les filtres régulièrement), mais aussi de la dimension de la pièce.

Pour l’heure, on ne peut pas affirmer que les purificateurs laissent nos intérieurs totalement purifiés. Alors, un seul mot : aérez !

A lire aussi : Pollution : un pneumologue aurait menti sous serment

Laissez votre commentaire