Prix des médicaments : la grande intox de Familles Rurales

Prix des médicaments : la grande intox de Familles Rurales

497
0
<<<
>>>

Intox familles ruralesDans son enquête annuelle intitulée « Observatoire des prix des médicaments » publiée le 13 décembre dernier, l’association Familles Rurales, qui oeuvre pour les intérêts des familles et consommateurs en zone rurale, a étudié le prix de 15 produits achetés en pharmacie : 12 médicaments sans ordonnance obligatoire et 3 spécialités non médicamenteuses. Ces prix ont été relevés dans 80 pharmacies (39 pharmacies physiques et 41 sites internet).

Les conclusions de l’association :

  • des écarts de prix importants entre les pharmacies
  • des prix en ligne équivalents ou supérieurs à ceux en officine

Des résultats repris en cœur par l’ensemble des médias sans réelle analyse.

Une étude bâclée

Imaginez demain une étude vous expliquant qu’il vaut mieux faire vos courses dans tel hyper ou supermarché, en se basant sur les prix de seulement 13 magasins alors qu’il en existe plus de 7000 : vous semblerait-elle sérieuse ? Objectivement, personne ne peut dire oui.

C’est exactement la démarche entreprise par Familles Rurales avec les pharmacies. Les prix ont été comparés dans 39 officines physiques alors que la France en compte plus de 21 000, soit une étude sur moins de 0,2 % des pharmacies ! Avec si peu de données, nul doute que l’enquête ne puisse être représentative de l’ensemble des officines.

Se pose une autre question : pourquoi comparer les prix de 41 sites internet alors qu’une dizaine seulement génèrent des ventes significatives ? Fallait-il trouver des sites où les prix étaient un peu plus élevés pour obtenir les conclusions souhaitées ? On peut légitimement s’interroger. D’autant plus que le dossier de presse ne donne pas d’informations sur les sites consultés ou les officines physiques visitées.

Enfin, certaines données sont inexistantes. Pour de l’Activir, par exemple, le prix du tube est en réalité moins cher que celui de la pompe. En ce qui concerne le Nurofen, certaines pharmacies proposent plus de 10 références. Sur quels produits Familles Rurales s’est-elle basée ? Une fois encore, le manque de sérieux semble évident.

Une enquête à charge ?

Dans le dossier de presse fourni par l’association, plusieurs points laissent perplexe. Familles Rurales reproche à certains sites internet le fait qu’il soit « parfois impossible de connaître le prix des médicaments sans avoir préalablement renseigné un questionnaire incluant des informations personnelles inutiles pour délivrer le médicament ». Alors qu’aucun exemple concret de ces questions dites « inutiles » n’est donné, il convient de rappeler que des renseignements comme l’âge, le sexe ou encore le poids du patient sont nécessaires lors de l’achat d’un médicament. Sur internet ou en officine, c’est même le rôle et l’obligation du pharmacien de prendre connaissance de ces renseignements afin d’adapter au mieux son conseil, mais aussi la délivrance du médicament et sa posologie.

Contrairement à ce que prétend Familles Rurales, la vente en ligne a l’avantage de permettre de comparer facilement les prix. Le groupe de consommateurs reproche d’ailleurs qu’en officine, « les prix disparaissent progressivement des boites pour ne plus apparaître que sur des présentoirs, pas toujours accessibles ou lisibles pour les consommateurs ». Une facilité d’accès aux prix sur internet pourtant loin d’être saluée…

Pour conclure son étude, Familles Rurales annonce qu’elle « renouvelle sa demande auprès de Marisol Touraine afin de voir cesser les mauvaises pratiques liées à la vente des médicaments en ligne ». Difficile de ne pas comprendre alors que l’un des seuls buts de cette étude n’est ni plus ni moins d’attaquer la vente en ligne des médicaments.

Pharmacie en ligne : des avantages pour le monde rural

Cette étude orientée peut se comprendre. Défendant le monde rural, l’association constate les fermetures d’officines dans les villages et petites villes et il est assez facile de pointer le commerce en ligne comme responsable. Pourtant, les pharmacies en ligne offrent de nombreux avantages pour le monde rural.

Elles permettent aux personnes isolées d’avoir un accès facile et rapide aux médicaments sans ordonnance. Elles offrent la possibilité de comparer les prix, qui peuvent effectivement varier du simple au double entre officines. Elles fournissent également de nombreux conseils, validés par des professionnels de la santé. Enfin, elles évitent l’achat de médicaments et produits pharmaceutiques sur des sites étrangers, dont la provenance n’est pas toujours sans risque.

Défendant nos campagnes, Familles Rurales devrait se réjouir des pharmacies en ligne qui participent à offrir une meilleure offre de santé aux personnes isolées et éloignées d’une officine.

Laissez votre commentaire