Poussée dentaire : comment gérer ?

Poussée dentaire : comment gérer ?

474
0
<<<
>>>

dents bébéLa poussée dentaire est une étape difficile dans la vie d’un bébé. Il est essentiel pour tous jeunes parents d’apprendre à connaitre les symptômes caractéristiques, les bons gestes pour soulager bébé et les situations qui nécessitent l’intervention d’un médecin.

La poussée dentaire

L’arrivée des dents de bébé entraine des mouvements des dents dans l’os de la mâchoire et le passage de ces dernières à travers la gencive. Ce phénomène provoque une inflammation douloureuse pour bébé qui peut durer plusieurs jours avant l’éruption de la dent. Généralement, les premières dents percent entre 4 et 7 mois. Certains enfants sont plus précoces que d’autres et peuvent naître avec une ou deux dents. Dans d’autres cas, les premières dents n’apparaissent qu’à l’âge de 1 an.

Les signes à connaitre

La poussée dentaire est accompagnée de symptômes facilement identifiables :

  • Une irritabilité : bébé souffre et vous le fait savoir en pleurant
  • Des gencives gonflées, rouges voire bleues
  • Une légère diarrhée (selles molles) généralement accompagnée d’un érythème fessier (fesses rouges et irritées)
  • Des joues rouges
  • Une salivation abondante
  • Une fièvre modérée
  • Une perte d’appétit
  • Un sommeil perturbé et des difficultés d’endormissement
  • Une envie de mordiller tous les objets qu’il attrape

Comment soulager bébé ?

Il est essentiel de rassurer bébé : la poussée dentaire est souvent sa première rencontre avec la douleur. C’est donc une situation inconnue et votre tout-petit a besoin de vous.

En outre, il est important de savoir soulager bébé. Pour cela, vous pouvez lui offrir un anneau de dentition réfrigéré, appliquer un calmant local ou encore lui donner du paracétamol. Pour en savoir plus, nous vous invitons à lire notre article dédié à ce sujet : Bébé : 4 gestes pour soulager une poussée dentaire

Quand consulter ?

Si la poussée dentaire est responsable de l’apparition de nombreux symptômes, elle n’explique pas tout. Il est donc très important de contrôler régulièrement la fièvre de votre enfant : si elle est supérieure à 38 °C et qu’elle ne diminue pas dans les 48 h, mieux vaut consulter. De même pour la diarrhée, des selles liquides fréquentes doivent vous alerter : consultez votre pédiatre.

A lire aussi : Bébé pleure ? L’acupuncture pourrait le soulager

Laissez votre commentaire