Plantes dépolluantes : le guide de la NASA

Plantes dépolluantes : le guide de la NASA

198
0
<<<
>>>

Plantes air sainL’air de nos intérieurs est plus pollué qu’on ne l’imagine. Bien souvent, il l’est davantage que l’air extérieur. Pour pallier ce problème, les plantes sont d’excellentes alliées, car elles purifient l’air. Si elles sont si efficaces, c’est parce qu’elles capturent les polluants et les toxines et évitent ainsi leur diffusion. La NASA a d’ailleurs publié un guide des meilleures plantes dépolluantes et purificatrices d’air.

Dans ce guide, elle met d’ailleurs en évidence les principaux polluants de l’air en intérieur : le trichloréthylène, le formaldéhyde ou encore le benzène. Parmi les plantes qui ont la capacité de dépolluer l’air de façon significative, on retrouve le palmier dattier nain qui agit notamment sur le trichloréthylène et le formaldéhyde. C’est également le cas pour la fougère de Boston, la plante araignée (chlorophytum) ou encore le figuier pleureur. L’anthurium andreanum, quant à elle, est reconnue pour capturer l’ammoniac, un polluant notamment lié à l’activité agricole. Le lierre du diable agirait sur le benzène, un polluant cancérigène pour l’homme.

Si toutes ces plantes ont la capacité d’assainir l’air de votre maison, elles ne peuvent, bien entendu, pas garantir à elles seules un air pur. Elles doivent s’accompagner d’actions positives plus globales comme par exemple aérer chaque pièce de sa maison 10 minutes par jour, choisir des produits d’entretien naturels ou encore entretenir les systèmes d’aération régulièrement.

A lire aussi : 100 scientifiques en lutte contre les perturbateurs endocriniens

Laissez votre commentaire