Perturbateurs endocriniens : les enfants sont contaminés

Perturbateurs endocriniens : les enfants sont contaminés

384
0
<<<
>>>

enfants perturbateurs endocriniensDès l’enfance, nous sommes contaminés par un véritable cocktail de produits toxiques, dénonce une étude du magazine 60 millions de consommateurs. Présents dans de nombreux produits du quotidien (aliments, cosmétiques, produits d’hygiène, produits ménagers, …), les perturbateurs endocriniens seraient responsables de prématurité, de malformations congénitales ou encore de puberté précoce chez l’enfant.

Jusqu’à 54 contaminants différents chez un même enfant

En analysant les mèches de cheveux de 43 enfants âgés de 10 à 15 ans, le magazine a retrouvé jusqu’à 54 perturbateurs endocriniens différents chez un même enfant. Autre constat alarmant : tous les enfants, sans exception, étaient contaminés quel que soit leur lieu d’habitation (urbain ou rural). En moyenne, 34 contaminants ont été détectés chez chaque jeune participant à l’étude.

Une population sensible

Les perturbateurs endocriniens sont suspectés de modifier le développement normal de l’organisme, et ce même durant la vie in utero. Les enfants et les femmes enceintes sont donc les populations à protéger en priorité. Leurs effets peuvent survenir à la naissance ou plus tardivement dans la vie. Ils peuvent même sauter des générations.

60 millions de consommateurs appelle les autorités à réagir pour que ces molécules soient (enfin) interdites. « Il paraît urgent qu’un cadre réglementaire contraigne les industriels à les supprimer de leurs chaînes de fabrication » s’indigne le magazine.

A lire aussi : Perturbateurs endocriniens : les écolos ne sont pas épargnés

Laissez votre commentaire