Pacemaker : à quoi faut-il faire attention ?

Pacemaker : à quoi faut-il faire attention ?

201
0
<<<
>>>

pacemakerDepuis que votre médecin a évoqué l’implantation d’un pacemaker, les questions se bousculent dans votre tête ? Rien de plus normal, mais sachez que nombre de personnes reprennent leurs activités quotidiennes normales, une fois pleinement rétablies. Tour d’horizon des précautions à prendre lorsque l’on vit avec un stimulateur cardiaque.  

Carte du pacemaker

Elle vous sera délivrée après la pose du pacemaker et contient les informations sur le dispositif implanté et un numéro de téléphone d’urgence. Veillez à toujours l’avoir avec vous.

Travail

La reprise du travail doit se faire en douceur. Attention néanmoins, la conduite d’une voiture n’est pas permise durant le mois qui suit l’intervention, et les métiers consistant à transporter des personnes sont interdits (chauffeurs de taxi et d’autobus, pilotes d’avion, …). Votre cardiologue sera en mesure de vous transmettre des conseils adaptés à votre profession.

Activité physique

Sauf indication contraire de votre médecin, la pratique raisonnable d’un sport est tout à fait possible avec un pacemaker. Seuls quelques sports sont déconseillés, notamment ceux nécessitant des contacts rudes (rugby, sports de combat, …).

Attention néanmoins à reprendre vos activités progressivement après l’opération. Durant 4 semaines après l’implantation, mieux vaut éviter les mouvements intenses des bras qui pourraient déplacer les électrodes.

Utilisation des appareils électriques

Méfiez-vous des champs électromagnétiques. Il est, par exemple, recommandé de respecter une distance de 15 à 20 cm entre votre téléphone portable et le pacemaker. Préférez donc un kit mains libres plutôt que de coller votre téléphone à l’oreille, et évitez les contacts prolongés.

Les appareils électroménagers (micro-ondes, four, alarmes, GPS, …) ne posent aucun problème, excepté les plaques de cuisson à induction.

Dans les magasins, évitez de vous arrêter près des portes automatiques ou des portiques antivol.

À l’hôpital, les interférences provoquées par les appareils de radiographie, les scanner ou autres bistouris électriques peuvent dérégler les paramètres du pacemaker. Signalez toujours votre stimulateur cardiaque lorsque vous pénétrez en milieu médical.

Voyages

Lorsque vous prenez l’avion, évitez les portiques ou les bâtons détecteurs de métaux en montrant votre carte de pacemaker au personnel de sécurité. Demandez alors à être fouillé à la main.

Si vous partez au soleil, ne vous exposez pas trop. Le pacemaker augmente le risque de brûlure, le boîtier pouvant stocker la chaleur sous la peau.

Sexo

Après l’opération, une fois rétabli, vous pouvez reprendre une activité sexuelle normale. Pour les femmes, une grossesse est tout à fait possible, sauf contre-indication du médecin.

Suivi médical

La pose d’un pacemaker requiert un suivi médical régulier pour s’assurer de son bon fonctionnement. Après l’opération, un contrôle cardiologique est effectué au bout d’un mois pour le réglage définitif. Par la suite, les visites de contrôle ont lieu en général tous les 6 mois, jusqu’à la fin de sa durée de vie, d’environ 5 à 6 ans.

A lire aussi : Privée de funérailles par son pacemaker

Laissez votre commentaire