Ordonnances et remboursements : des incohérences

Ordonnances et remboursements : des incohérences

294
0
<<<
>>>

Remboursements en ligneFace à la pénurie de médecins et aux difficultés à obtenir un rendez-vous dans de brefs délais, les dispositifs de prise en charge dématérialisés sont en plein essor.

Récemment, la plateforme européenne de consultation en ligne, Zava, a développé son offre en proposant un service dédié au diagnostic et au traitement de l’herpès génital. Une consultation délicate réalisée par des professionnels de santé grâce à un questionnaire en ligne et au besoin, certains clichés des lésions.

Devant la multiplication des cas, la législation française présente quelques contradictions. Bien que le droit français reconnaisse la pratique de cette télémédecine, la consultation en ligne n’est pas prise en charge par l’assurance-maladie. Le patient doit donc payer intégralement de sa poche les 23 euros nécessaires à régler la consultation.

Des médicaments prescrits en ligne remboursés…

En revanche, les médicaments prescrits durant cette consultation sont remboursables, le tiers payant pouvant être appliqué. Le droit français accepte donc que les patients puissent se faire rembourser des médicaments prescrits par un médecin qu’ils n’ont jamais rencontré.

… des achats internet non pris en charge par l’assurance maladie

Pourtant, il refuse toujours le remboursement d’articles prescrits durant une consultation en cabinet médical (orthopédie, contention…) mais achetés sur Internet. En effet, l’assurance maladie ne prend toujours pas en charge les achats réalisés sur des sites d’e-pharmacie, pourtant sécurisés.

A lire aussi :

Laissez votre commentaire