Obésité : ce qu’elle aggrave

Obésité : ce qu’elle aggrave

310
0
<<<
>>>

obésité risquesAu quotidien, les rondeurs ne sont pas toujours faciles à assumer. Mauvaise estime de soi, stress, culpabilité … L’obésité peut être source de bien des complexes. Outre l’aspect psychologique, ces kilos en trop entraînent des risques accrus pour la santé. GDD actu vous en dit plus.

Maladies cardio-vasculaires

Les personnes en surpoids ou obèses présentent un risque plus élevé de développer des maladies cardiovasculaires (hypertension artérielle, maladie coronaire, angine de poitrine, infarctus du myocarde, accident vasculaire cérébral, …).

Diabète

L’excès de poids ou l’obésité entraîne un excès de graisse. Or, plus la quantité de graisse dans le corps est importante, plus l’organisme a besoin d’insuline. Lorsque le pancréas ne parvient pas à produire suffisamment d’insuline, le risque de développer un diabète est élevé.

Cancers

L’obésité est associée à un risque accru de certains cancers :

  • du colon et de la vésicule biliaire ;
  • de l’utérus, des ovaires et du sein (après la ménopause) chez la femme ;
  • de la prostate chez l’homme.

Le dépistage régulier de ces cancers est donc particulièrement recommandé.

Troubles des règles

L’absence de règles ou des irrégularités du cycle sont fréquentes chez les femmes en situation d’obésité. Ces dernières produisent, en effet, trop d’androgènes (des hormones sexuelles masculines, présentes en petite quantité chez les femmes). L’ovulation devient plus rare et la fertilité baisse. Le syndrome des ovaires polykystiques et l’obésité sont d’ailleurs intimement liés.

Apnées du sommeil

Le surpoids et l’obésité entraînent des dépôts de graisse dans l’arrière-gorge. Un phénomène qui favorise l’apnée du sommeil et le ronflement.

Incontinence

En augmentant la pression au niveau du ventre, l’obésité aggrave l’incontinence urinaire, notamment l’incontinence à l’effort.

Troubles respiratoires

Il est très fréquent que le surpoids et l’obésité entraînent une gêne respiratoire, c’est-à-dire une dyspnée, à l’effort voire au repos. Autre fait reconnu : l’obésité aggrave l’asthme et perturbe le contrôle de la maladie.

Goutte

Les personnes en surpoids ou obèses présentent, la plupart du temps, un taux d’acide urique élevé dans le sang. Or cet excès provoque la goutte, une forme d’arthrite qui atteint les articulations. La pression exercée sur les articulations des hanches et des genoux entraîne alors de vives douleurs.

Parlez-en avec votre médecin

Si certains de ces troubles peuvent être soignés ou soulagés, d’autres sont irréversibles. La meilleure façon de les prévenir reste de perdre quelques kilos. N’hésitez pas à en parler avec votre médecin et à vous faire accompagner par une nutritionniste : une alimentation équilibrée et une activité physique sont souvent la clé !

A lire aussi : Obésité infantile : l’impact des publicités

Laissez votre commentaire