Migraine : quels facteurs déclenchants ?

Migraine : quels facteurs déclenchants ?

314
0
<<<
>>>

migraine facteurs déclenchantsLa migraine est une céphalée ou mal de tête pulsatile survenant par crises. Elle peut s’accompagner de nausées ou d’une intolérance au bruit ou à la lumière. Très handicapante, elle peut parfois être prévenue : il suffit pour cela de connaitre ses facteurs déclenchants et de parvenir à les éviter au maximum.

Certains aliments

La consommation de certains aliments ou excitants peut déclencher une crise à cause des dérivés nitrés qu’ils contiennent. Il s’agit notamment du chocolat, de la charcuterie, du fromage, du café, du tabac et de l’alcool.

L’activité physique

La migraine peut être déclenchée par un effort physique trop intense. Pensez à adapter votre rythme à votre propre capacité.

Le bruit, la lumière et les odeurs

Des bruits intenses, une lumière clignotante (comme en boîte de nuit) ou certaines odeurs peuvent aussi être à l’origine d’une crise.

Les conditions météorologiques

Les migraineux sont très sensibles aux changements de températures et de pression atmosphérique.

Les émotions fortes

Autres facteurs déclenchants : le stress, une contrariété ou au contraire, une baisse de la pression (en vacances par exemple).

A lire aussi : Du botox pour soulager la migraine …

Les variations hormonales

Les migraines sont fréquentes pendant les règles : on parle alors de migraine dite cataméniale. Les femmes sont également fréquemment touchées lors de la périménopause ou sous contraceptif hormonal (pilule).

La déshydratation

Ne pas boire suffisamment d’eau est un facteur favorisant. Si vous avez du mal à boire 1,5 L d’eau par jour, pensez aux thés, aux tisanes, aux bouillons et aux soupes !

Les changements de rythme de vie

Sauter un repas ou faire la grasse matinée peut perturber votre organisme et provoquer une migraine.

Tous ces facteurs varient d’un patient à un autre. Une personne migraineuse devra apprendre à identifier ceux qui, chez elle, déclenchent une crise afin de s’en protéger.

A cette fin, il est recommandé de tenir un calendrier des « crises » : on y note alors les circonstances dans lesquelles la crise est apparue.

A lire aussi : Des bactéries responsables de la migraine ?

Laissez votre commentaire