Mère porteuse : la grand-mère portera l’enfant de sa fille

Mère porteuse : la grand-mère portera l’enfant de sa fille

190
0
<<<
>>>

mere porteuseC’est une situation inédite : au Portugal, une femme de 49 ans portera l’enfant de sa fille stérile, afin de lui permettre de fonder une famille. La future mère porteuse sera donc à la fois la grand-mère de l’enfant, mais aussi celle qui le mettra au monde. Une histoire aussi exceptionnelle que symbolique pour le pays, puisqu’il s’agit du premier recours à la gestation pour autrui (GPA) approuvé au Portugal.

La première GPA autorisée au Portugal

Depuis juillet 2016, la loi portugaise autorise la GPA pour les femmes stériles sous certaines conditions strictes. Depuis un an, de nombreuses requêtes ont été adressées au conseil portugais de la procréation médicalement assistée, mais seul ce recours exceptionnel a été approuvé à l’unanimité par les membres du conseil, comme l’indique Ouest France.

Une grossesse à risque

La fille de la future mère porteuse, âgée de 30 ans, ne peut plus avoir d’enfant depuis qu’une endométriose sévère l’a contrainte à se faire retirer son utérus. Avant l’ablation, la jeune femme avait fait prélever et congeler ses ovocytes dans l’espoir d’une GPA.

C’est donc finalement sa mère qui s’est portée volontaire pour mettre au monde son enfant. Une preuve d’amour qui n’est cependant pas sans risque. Âgée de 49 ans, la mère est à la limite de l’âge autorisé (50 ans) : à cet âge, le risque de complications est important. Les deux parties devront signer un contrat concernant les dispositions à prendre en cas de malformation du fœtus par exemple.

Avant toute chose, l’Ordre des médecins portugais devra se prononcer en faveur, ou non, de cette demande. Son avis devrait être rendu sous 60 jours.

Laissez votre commentaire