L’inquiétante baisse du dépistage du cancer du sein

L’inquiétante baisse du dépistage du cancer du sein

300
0
<<<
>>>

baisse depistage cancer seinLe cancer du sein est le cancer le plus meurtrier chez la femme. Un dépistage précoce permet de plus grandes chances de guérison. Pourtant, les spécialistes tirent la sonnette d’alarme : la pratique de la mammographie est en baisse. Les patientes consulteraient de plus en plus tard. En cause : des croyances et méfiances à l’égard de la maladie et de son dépistage.

Une baisse historique

Selon le Collège national des gynécologues et obstétriciens français (CNGOF), le dépistage organisé aurait baissé « de façon historique » ces derniers mois, comme le révèle FranceTV Info. Les femmes consulteraient à des stades plus avancés de la maladie, augmentant ainsi les risques de complications.

En cause, des idées reçues selon lesquelles « consulter ou se faire diagnostiquer est inutile ». Les spécialistes entendent des patientes leur dire qu’elles pensaient que la maladie pouvait régresser sans traitement.

Ils notent également une défiance grandissante envers la mammographie. « Le discours ambiant, c’est que la mammographie représente un danger. Avant, on n’était jamais confronté à ça » raconte le docteur Marc Espié, responsable du centre des maladies du sein de l’hôpital Saint-Louis à Paris et membre du CNGOF.

Parmi les craintes, les femmes disent redouter que la mammographie puisse, elle-même, provoquer un cancer. Un risque pourtant infime d’après les spécialistes selon lesquels « les avantages du dépistage dépassent largement ses inconvénients ».

Le diagnostic précoce augmente les chances de guérison sans séquelle

La CNGOF rappelle que « le diagnostic du cancer du sein à un stade précoce reste vital ». Il permet de repérer des tumeurs plus petites et donc plus facilement guérissables, sans ablation du sein ou chimiothérapie. Le Collège a annoncé le lancement d’une grande campagne de communication en faveur du dépistage du cancer du sein.

A lire aussi : Des citrons pour sensibiliser au cancer du sein !

Laissez votre commentaire