Cancer du sein : des dépistages en hausse grâce à Angelina Jolie

Cancer du sein : des dépistages en hausse grâce à Angelina Jolie

345
0
<<<
>>>
Angelina Jolie
Crédit photo : Wikimédia

En 2013, l’actrice Angelina Jolie avait révélé dans le New York Times avoir subi une double mastectomie en prévention d’un cancer du sein auquel son patrimoine génétique l’exposait. L’annonce avait fait grand bruit. Une récente étude a alors tenté de mesurer l’impact de cette révélation sur le nombre de dépistages du cancer du sein.

Augmentation du nombre de dépistages

Les chercheurs de la Harvard Medical School ont constaté que durant les quinze jours ouvrés suivant la publication du New York Times, le nombre de dépistages pour les mutations BRCA1 et BRCA2 (des gènes de susceptibilité au cancer du sein) avait augmenté de 64 % aux Etats-Unis. Une hausse des dépistages qui a ensuite été maintenue tout au long de l’année 2013.

Un effet inattendu

L’effet « Jolie » est, bien entendu, une bonne nouvelle pour réduire les risques de cancer du sein. Mais l’étude montre aussi que cette annonce n’a pas forcément ciblé les bonnes personnes : les tests réalisés après la publication ont été réalisés sur des femmes moins susceptibles d’avoir la mutation BRCA que celles ayant effectué le test avant l’annonce d’Angelina Jolie.

Les personnalités publiques ambassadrices de santé ?

Ainsi, les célébrités peuvent avoir un fort pouvoir sur les questions de santé. Des annonces comme celle de l’actrice peuvent être un moyen peu coûteux d’atteindre rapidement un large public. Reste à traiter la question de la cible afin de mobiliser des moyens matériaux et financiers destinés en priorité aux populations les plus concernées.

A lire aussi :

Laissez votre commentaire