La viande rouge à l’origine de troubles intestinaux

La viande rouge à l’origine de troubles intestinaux

194
0
<<<
>>>

viande-rouge-troubles-intestinauxUne récente étude risque de ne pas plaire aux amateurs de viande rouge : elle met en évidence un risque accru d’une forme courante d’inflammation de l’intestin, appelée diverticulite, chez les hommes qui consomment beaucoup de viande rouge.

Pour arriver à ce résultat, les chercheurs ont étudié les habitudes de consommation de 46 000 hommes américains. Il a été demandé aux participants d’évaluer la fréquence de leur consommation de viande rouge, de poulet et de poisson au cours de l’année précédente. Les réponses pouvant varier de « jamais ou moins d’une fois par mois » à « six fois par jour ou plus ».

Parmi l’ensemble des participants, 764 hommes ont développé une diverticulite, une inflammation de la paroi du gros intestin. Les auteurs de l’étude ont alors pu mettre en lien la consommation de viande rouge avec le risque de développer cette inflammation. Plus précisément, le lien de corrélation était plus fort pour les viandes rouges non traitées (bœuf, porc, agneau, …) que pour les viandes rouges transformées (bacon, saucisse, salami, jambon, …). En revanche, une consommation élevée de volaille ou de poisson n’a pas montré de risque de diverticulite.

L’étude précise que, pour l’instant, aucun élément ne permet d’expliquer ce lien. Les chercheurs supposent toutefois qu’une consommation élevée de viande rouge pourrait perturber l’équilibre des bactéries présentes dans l’intestin et entraîner l’inflammation. Des études complémentaires devraient permettre d’apporter des preuves de ces hypothèses.

A lire aussi :

Laissez votre commentaire