Italie : bientôt un congé pour règles douloureuses ?

Italie : bientôt un congé pour règles douloureuses ?

390
0
<<<
>>>

congé règles douloureusesIrritabilité, mal de dos, crampes, sautes d’humeurs … 60 % à 90 % des Italiennes souffriraient de symptômes douloureux pendant leurs règles. Pour répondre à ces maux, le parlement italien examine une loi autorisant les femmes à prendre trois jours par mois de congés maladie payés à 100 % en cas de règles douloureuses. Un projet décrit comme un « concept porteur du progrès et de la durabilité sociale » par la version italienne de Marie-Claire, qui a révélé la proposition.

Toutes les femmes peuvent en faire la demande

Présenté début mars, ce congé prévoit d’offrir la possibilité à toutes les femmes de rester à leur domicile les premiers jours de leurs règles, si celles-ci sont douloureuses. Le congé menstruel serait alors disponible sur présentation d’un certificat médical renouvelable tous les ans.

Une première européenne

Si elle était adoptée, la loi serait une première en Europe, mais pas dans le monde. Ce congé est, en effet, déjà en vigueur au Japon et en Corée du Sud depuis 1947. Plus récemment, en 2015, la Zambie en Afrique a autorisé les femmes à s’absenter de leur travail sans attestation de médecin un jour par mois.

Un frein à l’embauche des femmes

Si la proposition est saluée par de nombreux médias, des opposants dénoncent déjà la dégradation de la sécurité de l’emploi pour les femmes si une telle loi était adoptée. D’après le magazine Madame Figaro, l’Italie a l’un des taux les plus bas de participation des femmes à la population active en Europe. Seulement 61 % des Italiennes travaillent, bien en dessous de la moyenne européenne à 72 %. Cette mesure rendrait alors encore plus difficile l’embauche des femmes. En outre, selon ses détracteurs, la loi ne ferait que renforcer le clivage des sexes dans le monde du travail.

A lire aussi : De la « glu » pour éviter les menstruations ?

Laissez votre commentaire