Grossesse : quelles conséquences sur la peau ?

Grossesse : quelles conséquences sur la peau ?

355
0
<<<
>>>

grossesse conséquences peauPendant la grossesse, de nombreux problèmes de peau peuvent apparaître. Bien qu’ils soient souvent sans gravité et disparaissent généralement après l’accouchement, ils peuvent être mal vécus et source de stress. Retour sur les principaux changements qui peuvent toucher l’épiderme des femmes enceintes.

Les vergetures

Sous l’effet des hormones et de la prise de poids, il est possible que des vergetures apparaissent au niveau de l’abdomen, des cuisses, des fesses et des seins. Une fois installées, difficile de s’en débarrasser. La meilleure façon de s’en protéger reste d’utiliser une crème hydratante ou anti-vergetures en massage grâce à la technique du palper-rouler sur les zones à risque. Choisissez des soins spécialement adaptés aux femmes enceintes, exempts de composants contre-indiqués pendant la grossesse comme la caféine ou les dérivés d’algues.

A lire aussi : Enceinte, puis-je appliquer une crème anti-cellulite ?

L’acné de grossesse

Durant la grossesse, les modifications hormonales mènent la vie dure aux futures mamans. Il est possible de voir survenir des boutons rouges, des points noirs ou encore des microkystes sur le visage ou dans le dos. Pas question d’utiliser un traitement anti-acné sans consulter un dermatologue. Pour lutter contre ces petites imperfections, il est primordial d’éviter de les tripoter, de bien nettoyer et hydrater sa peau avec des produits adaptés et d’utiliser uniquement des soins et cosmétiques non comédogènes.

A lire aussi : Traitement pour l’acné : à quoi dois-je faire attention ?

L’hyperpigmentation cutanée

Dès le premier trimestre, certaines zones de la peau peuvent devenir plus sombres. Cette coloration est due à l’augmentation de la production de mélanine par les cellules de la peau, sous l’action des hormones. Cette hyperpigmentation est sans gravité et disparaît en quelques mois après l’accouchement.

Le masque de grossesse

Il s’agit d’une hyperpigmentation brune de la peau qui apparaît sur le front, les joues et le nez. Elle s’observe en particulier chez les femmes au teint mat et aux cheveux bruns. Elle apparaît dès le premier trimestre de la grossesse sous l’action directe de la lumière du soleil. Il est donc important de se protéger des rayons UV en portant un chapeau à bords larges, des lunettes de soleil et en appliquant une crème solaire à SPF élevé.  

A lire aussi : Quel antidouleur durant la grossesse ?

Les verrues et autres excroissances

Durant la grossesse, des lésions, comme des verrues, plates ou en relief, peuvent se développer. Lorsqu’elles sont de couleur brune à noirâtre, on parle de kératose séborrhéique.

Lorsque de petites excroissances apparaissent, le plus souvent sur la poitrine, les aisselles, le cou ou le thorax, on parle de Molluscum pendosum. Ces lésions sont sans gravité et peuvent être enlevées si elles deviennent gênantes.

Il est également très important de surveiller vos grains de beauté : si vous en découvrez un nouveau ou qu’un ancien change d’aspect, consultez rapidement un dermatologue.

Les problèmes veineux

Pendant la grossesse, les vaisseaux sanguins sont fragilisés et ont tendance à se dilater. Les veines peuvent donc devenir très apparentes, sous forme de varicosités (très fines) ou de varices (plus saillantes). Vous risquez de ressentir la sensation de jambes lourdes. Pour vous soulager, évitez de rester debout trop longtemps, les bains chauds et l’exposition au soleil. Pensez aussi à surélever vos jambes régulièrement, à faire de l’exercice (marche, natation, …), à porter des bas de contention et à utiliser une solution pour jambes lourdes. N’hésitez pas à consulter votre médecin qui sera en mesure de vous proposer un médicament veinotonique ou des injections de produits sclérosants.

Les maladies dermatologiques

Certaines pathologies peuvent être modifiées par la grossesse, soit dans le sens d’une amélioration (psoriasis), soit au contraire dans celui d’une aggravation (lupus, eczéma).

La grossesse peut aussi déclencher d’autres maladies de la peau : pemphigoïde gravidique (herpes gestationis), éruption polymorphe gravidique, prurigo gravidique, folliculite prurigineuse de la grossesse, …

D’autres manifestations cutanées de maladies infectieuses peuvent apparaître plus rarement : herpès, rubéole, varicelle, … Elles peuvent avoir de graves conséquences pour bébé.

Dans tous les cas, une prise en charge et une surveillance renforcée sont primordiales. Au moindre doute, consultez votre médecin ou dermatologue.

A lire aussi : Grossesse et saignements : quand s’inquiéter ?

Laissez votre commentaire