Grossesse : faut-il porter des collants de contention ?

Grossesse : faut-il porter des collants de contention ?

285
0
<<<
>>>

grossesse contentionDouleurs, lourdeurs, gonflements, fourmillements, … Les jambes lourdes sont très fréquentes chez les femmes enceintes. Et pour cause, pendant la grossesse, le corps est soumis aux bouleversements hormonaux, à l’augmentation du volume sanguin et à la prise de poids. Pour éviter ce fardeau en attendant bébé, il est conseillé de porter une solution de contention.

La contention : pourquoi ?

Pendant la grossesse, les jambes lourdes ne sont pas seulement gênantes : elles augmentent aussi le risque de maladies veineuses, d’œdèmes, de varices, et même de thrombose veineuse.

Les produits de contention viennent appliquer une pression active sur la jambe de façon dégressive,  de la cheville en remontant le long de la jambe. Résultat ? La pression améliore le retour veineux jusqu’au cœur, entraînant une diminution des douleurs et des risques associés.

Les collants : incontournables ?

Pas de panique en cas de fortes chaleurs, les collants ne sont pas la seule option disponible. Vous pouvez aussi vous diriger vers des bas ou des chaussettes, plus légers. Pour un confort optimal, optez pour des produits spécialement dédiés aux femmes enceintes, plus souples au niveau de la taille.

Et faites passer le mot ! On estime que seul un tiers des femmes enceintes porte des dispositifs de contention, alors que la Haute Autorité de Santé est formelle : toutes les femmes enceintes devraient en porter, pendant la grossesse et quelques semaines après l’accouchement.

A lire aussi : Grossesse : mes jambes sont lourdes

Laissez votre commentaire