Grossesse après 33 ans : facteur de longévité

Grossesse après 33 ans : facteur de longévité

234
0
<<<
>>>

grossesse et longévitéLes femmes ayant eu leur dernier enfant après 33 ans auraient plus de chances de vivre jusqu’à 95 ans que les femmes ayant accouché avant leur 29ème anniversaire. C’est la conclusion d’une étude publiée dans la revue Menopause. Pour arriver à ce résultat, les chercheurs ont utilisé les données du projet de recherche Long Life Family Study. Ils ont ainsi étudié le patrimoine génétique de 387 femmes âgées de 70 ans ou plus et ayant eu au moins un enfant.

Les télomères en cause

Les scientifiques ont pu établir un lien entre une grossesse tardive et la longévité grâce aux télomères. Ces fragments d’ADN, situés aux extrémités des chromosomes, protègent ces derniers de la détérioration. Plus les télomères sont longs, plus l’espérance de vie est importante. Or, d’après l’étude, les télomères longs étaient plus fréquents chez les femmes ayant eu un enfant après 33 ans que celles ayant accouché avant 29 ans. L’étude suggère donc que l’âge de la mère au moment de son dernier accouchement soit un marqueur de longévité. Les chercheurs précisent que d’autres facteurs restent néanmoins à prendre en compte, notamment l’hygiène de vie.

A lire aussi : Grossesse, je veux arrêter de fumer : quelles solutions ?

Laissez votre commentaire