Grain de beauté : comment savoir s’il est dangereux ?

Grain de beauté : comment savoir s’il est dangereux ?

270
0
<<<
>>>

grain de beautéLes grains de beauté sont de petits amas de cellules mélanocytes qui pigmentent la peau. Ils peuvent être de différentes couleurs et tailles selon les individus. La plupart ne sont pas dangereux pour la santé, mais ils méritent tous d’être surveillés. Le risque ? Que l’un d’eux se transforme en mélanome, c’est-à-dire en cancer de la peau.

Contrôler ses grains de beauté grâce à la règle ABCDE

Pour surveiller un grain de beauté, les dermatologues ont mis au point un moyen mnémotechnique : la règle ABCDE. Il s’agit de repérer si un grain de beauté correspond à trois critères (minimum) sur les cinq suivants :

  • A pour asymétrie : si l’on sépare visuellement le grain de beauté en 2, les deux parties ne sont pas identiques.
  • B pour bordure irrégulière : les bords du grain de beauté ne sont pas nets.
  • C pour différences de couleurs : le grain de beauté présente plusieurs couleurs.
  • D pour dimensions : il fait plus de 6 millimètres.
  • E pour évolutivité : il change rapidement ou plus vite que les autres. Ce critère à lui seul peut être un signe de mélanome.

Si un grain de beauté remplit au moins trois de ces critères, ou qu’il apparaît ou évolue rapidement, il est vivement recommandé de consulter un dermatologue.

Comment les protéger ?

Pour éviter qu’un grain de beauté n’évolue vers un mélanome, le premier principe de précaution consiste à appliquer une protection solaire de façon systématique lors d’une exposition aux rayons UV. Il est aussi recommandé d’éviter les expositions dans les heures les plus chaudes de la journée (entre 11 et 16 heures).

D’autre part, un suivi régulier de la peau chez un dermatologue permet de dépister de façon précoce une éventuelle anomalie, et de mettre en place rapidement des mesures curatives.

A lire aussi : Bientôt une appli pour détecter le cancer de la peau ?

Laissez votre commentaire