Frottis : à partir de quel âge ?

Frottis : à partir de quel âge ?

236
0
<<<
>>>

frottis ageUn frottis du col de l’utérus est un examen gynécologique permettant de détecter d’éventuelles anomalies grâce au recueillement de cellules desquamées. Généralement, ces anomalies sont provoquées par un papillomavirus. La majorité des femmes contractent ce type de virus au cours des premières années de leur vie sexuelle. Dans la plupart des cas, les anticorps permettent à l’organisme de se défendre naturellement. Pour les autres, le virus peut entraîner une infection, une inflammation, voire un cancer du col de l’utérus.

Le frottis : entre 25 et 65 ans

Il est recommandé aux femmes d’effectuer leur premier frottis à l’âge de 25 ans. Généralement, il n’est pas utile de commencer avant 20 ans, car il faut compter un temps de latence d’environ 10 ans entre les premiers rapports sexuels et l’apparition des premières anomalies.

Chaque femme nécessite néanmoins un suivi différent. C’est pourquoi, certains médecins peuvent préconiser un frottis avant 25 ans, en cas de premiers rapports sexuels précoces.

Le frottis doit ensuite être régulièrement renouvelé. L’âge du dernier frottis est fixé à 65 ans, mais, là encore, il revient au médecin de juger s’il est encore utile d’effectuer des frottis au-delà de cet âge.

À quelle fréquence ?

Il est préconisé d’effectuer les deux premiers frottis à un an d’intervalle. Si ces deux examens ne révèlent rien d’inquiétant, le rythme ralentit et un frottis doit être effectué tous les 3 ans.

Cette fréquence est, là aussi, statistique. Le médecin pourra la moduler selon les besoins de chaque patiente.

A lire aussi : Pilule : 6 idées reçues

Laissez votre commentaire