Fracture du pénis : oui, c’est possible !

Fracture du pénis : oui, c’est possible !

231
0
<<<
>>>

Fracture penisLa fracture du pénis survient lors de rapports sexuels animés : un « crac » de mauvaise augure et une intense douleur lors des ébats amoureux laissent alors peu de place aux doutes.

Comment l’expliquer ?

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la fracture du pénis n’en est pas une puisqu’il n’y a pas d’os au niveau du pénis. Il faudrait donc mieux parler de déchirure.

Le terme « fracture du pénis », couramment utilisé, a néanmoins l’avantage d’imager simplement le phénomène. En effet, une telle fracture cause la déchirure de l’albuginée, enveloppe de tissu qui entoure le pénis et qui devient rigide pendant l’érection. Résultat : le pénis semble « cassé ». Le sang se diffuse immédiatement sous la peau, formant un important hématome. La douleur est alors intense et dans certains cas, le volume des testicules augmente.

Cette déchirure apparaît généralement lors de rapports sexuels dynamiques, mais elle peut également intervenir après une masturbation volontaire ou une masturbation nocturne inconsciente.

Que faire ?

En cas de fracture du pénis, la consultation médicale est urgente pour éviter les complications. Le diagnostic du médecin repose en grande partie sur le récit du patient : il est donc important de décrire le plus précisément possible les circonstances de l’incident afin de permettre au médecin de soigner efficacement la blessure.

Dans les cas les moins graves, le traitement consiste à prendre des anti-inflammatoires ou des antalgiques pour soulager la douleur.

Lorsque la fracture est plus importante, l’intervention chirurgicale est nécessaire. Elle permet d’évacuer l’hématome et de limiter les séquelles. Généralement, sur le long terme, le patient ne souffre d’aucune complication.

A lire aussi :

Laissez votre commentaire