Fluides sexuels : à quoi servent-ils ?

Fluides sexuels : à quoi servent-ils ?

239
0
<<<
>>>

fluides sexuelsNotre corps fabrique quantité de liquides différents. Comme les larmes hydratent l’œil, la salive nettoie la bouche, les liquides sexuels ont, eux aussi, un rôle très précis à jouer. On fait le point.

Chez la femme

La transsudation du vagin permet l’hydratation quotidienne du vagin. Il s’agit d’un liquide lubrifiant qui se dégage des pores de la muqueuse : un phénomène naturel comparable à celui de la transpiration. Lors de l’excitation sexuelle, l’hydratation augmente ce qui permet une pénétration plus confortable.

La cyprine survient lors de l’excitation sexuelle. Cette substance très particulière est sécrétée par les glandes de Bartholin situées de chaque côté de la vulve, à l’orée du vagin. Elle assure une lubrification externe, mais non intravaginale comme la transsudation.

Le fluide des glandes de Skène, aussi appelé éjaculation féminine, est expulsé, tout comme l’urine, par l’urètre au moment des contractions de l’orgasme. La plupart du temps, il passe inaperçu, car il est présent en petite quantité.

La glaire cervicale est un liquide visqueux produit juste avant l’ovulation par le col de l’utérus qui assure la fertilité d’une femme. Il permet de favoriser le passage des spermatozoïdes, mais aussi de les nourrir et de les conserver plusieurs jours vivants dans de bonnes conditions le temps d’attendre l’ovulation. Lorsqu’il est très abondant et qu’il se mêle aux autres sécrétions vaginales, il n’est pas rare de voir apparaître les fameuses pertes blanches.

A lire aussi : Sécheresse vaginale : quelles solutions ?

Chez l’homme

Le liquide pré-séminal, moins connu que le sperme, apparaît pourtant systématiquement lors de l’érection à partir d’un certain niveau d’excitation. Il est produit par les glandes de Cowper proches des corps érectiles. Il permet de faciliter la pénétration, mais aussi de nettoyer l’urètre en neutralisant l’acidité de l’urine qui pourrait nuire aux spermatozoïdes.

Le sperme se forme juste avant l’éjaculation par le mélange de trois substances : le liquide prostatique, le liquide séminal et le produit des testicules contenant les spermatozoïdes. La part de ces trois composants pouvant changer, son aspect peut être très variable. Ce fluide permet de maintenir en vie les spermatozoïdes et de les transporter jusqu’à l’ovule pour le féconder.

A lire aussi : Troubles sexuels … et si c’était mon médicament ?

Laissez votre commentaire