Faut-il éviter les jus de fruits avant 1 an ?

Faut-il éviter les jus de fruits avant 1 an ?

386
0
<<<
>>>

jus fruits enfantsLe jus de fruits vous paraît être un aliment sain et plein de vitamines pour bébé ? Pourtant, les tout-petits n’en ont pas besoin. Pire, consommés trop tôt et/ou en excès, les jus de fruits peuvent être responsables de malnutrition, de caries et d’obésité. On vous explique.

De 0 à 6 mois : on proscrit les jus de fruits

Avant 6 mois, le lait maternel ou infantile est la source essentielle d’hydratation des bébés. Il apporte à l’enfant tous les nutriments nécessaires à son développement.

Avant la diversification alimentaire, le jus de fruits est inutile. Contrairement aux idées reçues, bébé n’a pas besoin d’apports en vitamine C supplémentaire : le lait lui suffit.

En outre, donner un biberon de jus de fruits à bébé peut très vite le rassasier et il risque de ne plus avoir envie de son lait. Il existe donc un risque de malnutrition, voire de dénutrition. D’autant que le jus de fruits peut entraîner des maux de ventre et des diarrhées.

Autres risques : les caries et la prise de poids, car le jus de fruits est très sucré et apporte des calories inutiles.

De 6 mois à 1 an : on commence la diversification alimentaire

À partir du sixième mois environ, la diversification alimentaire commence. Bébé goûte à ses premières purées et compotes. Le lait reste néanmoins la base de son alimentation.

Il peut commencer à goûter du jus de fruits, afin de découvrir de nouvelles saveurs. Dans les commerces, privilégiez les jus spécial bébé ou 100 % pur jus. L’alternative la plus saine reste de presser vous-même un fruit frais.

Jusqu’à 1 an, les jus doivent rester très exceptionnels. Ils ne remplacent pas les fruits frais et les compotes. N’hésitez pas à mélanger le jus au même volume d’eau, afin d’éviter de l’habituer à un goût trop sucré.

Et après ?

Après un an, l’enfant peut continuer à boire du jus dans la limite de 115 ml par jour entre 1 et 3 ans, 180 ml entre 4 et 6 ans et 235 ml après 7 ans.

L’eau et le lait restent les seules boissons indispensables à son développement.

A lire aussi : Le jus de pomme contre la gastro

Laissez votre commentaire