Fatigue : comment utiliser la phytothérapie ?

Fatigue : comment utiliser la phytothérapie ?

189
0
<<<
>>>

fatigue phytothérapieManque de luminosité, contraintes professionnelles ou familiales, émotions intenses, routine … De multiples facteurs peuvent expliquer une fatigue passagère. Pour retrouver de l’énergie, vous pouvez vous tourner vers la phytothérapie. Cap sur les plantes qui aident l’organisme à lutter contre la fatigue physique ou morale.  

Le ginseng

Il s’agit d’un excellent tonique général, non-excitant. Il peut être utilisé en cas de fatigue intellectuelle, physique ou sexuelle. En prévention, il augmente la résistance à la fatigue.

L’éleuthérocoque

Il s’agit du « cousin russe » du ginseng. L’éleuthérocoque améliore lui aussi les capacités physiques, intellectuelles et sexuelles, et augmente la résistance au stress.

Les plantes riches en vitamine C

Pour retrouver la forme, vous pouvez compter sur la vitamine C ! Certaines plantes comme l’acérola ou l’églantier en sont particulièrement riches. L’idéal : faire une cure de 3 semaines en prévention à l’approche d’un moment difficile comme le début de l’hiver ou une période d’examens.

Les plantes à base de caféine

C’est bien connu, la caféine a des effets excitants. Pour lutter contre la fatigue passagère, vous pouvez donc vous tourner vers les plantes comme le guarana, le kola, le thé vert ou le maté. Attention néanmoins, ces plantes ne doivent pas être consommées après 16 heures. Dans le cas contraire, vous risquez de ne pas fermer l’œil de la nuit.

Dois-je consulter ?

Avant d’envisager la phytothérapie, il est parfois nécessaire de consulter son médecin. C’est notamment le cas si :

  • Votre fatigue persiste dans le temps.
  • Vous prenez des anticoagulants ou vous allez subir prochainement une intervention chirurgicale. Le ginseng est alors fortement déconseillé.
  • Vous souffrez d’hypertension artérielle, de troubles nerveux, d’insomnie, de diabète, d’obésité, de maladies cardiaques, d’ulcères gastriques ou d’anxiété.
  • Vous êtes enceinte.

A lire aussi : Lutter contre la fatigue automnale

Laissez votre commentaire