Examens : attention à certains médicaments

Examens : attention à certains médicaments

254
0
<<<
>>>

Examens attention a certains medicamentsBac, brevet, partiels et autres examens de fin d’année approchent à grands pas. Pour éviter que des troubles de la mémoire ou de la concentration ne viennent altérer vos compétences, il est essentiel de faire un tri dans votre trousse à pharmacie. Certains médicaments sont, en effet, à éviter avant un examen. On vous explique.

Gare aux effets secondaires

Chaque médicament peut provoquer des effets secondaires plus ou moins importants. Certains d’entre eux peuvent notamment perturber le fonctionnement optimal de la mémoire, voire entraîner une amnésie. C’est le cas des anxiolytiques, des somnifères, des anti-inflammatoires ou encore des bêtabloquants. Ces derniers pouvant être prescrits pour lutter contre le « trac » avant un oral par exemple. En examen, ces « trous de mémoire » peuvent pourtant coûter cher.

La fatigue peut, elle aussi, venir perturber votre épreuve. Le stress et les révisions rendent déjà les nuits difficiles : inutile d’en rajouter avec des médicaments capables de provoquer des insomnies, comme les corticoïdes, ou une somnolence en journée comme les somnifères, les médicaments contre le rhume ou les allergies, ou encore certains sirops contre la toux.

Un rapport bénéfices / risques

Cependant, pas d’inquiétude, ces risques restent faibles. N’interrompez pas un traitement en cours prescrit par votre médecin de votre propre initiative. Demandez-lui conseil avant le jour J pour éviter toute répercussion néfaste.

Concernant l’automédication, évaluez toujours le rapport bénéfices / risques. Par exemple, si vous avez mal à la tête le jour d’un examen, ne vous empêchez pas de prendre un antalgique léger pour vous soulager. La douleur risque d’être bien plus néfaste pour vous que les faibles risques d’effets secondaires.

A lire aussi : Comment choisir son antidouleur ?

Stress, mémoire, sommeil … Quelles solutions ?

Pour lutter contre le stress, la fatigue et les troubles de la mémoire avant un examen, une cure de vitamines, de minéraux ou de magnésium peut être nécessaire pendant les révisions.

Autre solution efficace : la phytothérapie. Les fleurs de Bach, par exemple, sont d’excellentes alliées pour mettre toutes les chances de votre côté en arrivant serein à l’examen. Aussi, le ginkgo et le bacopa améliorent le circulation cérébrale et donc les performances intellectuelles.

En parallèle, une bonne hygiène de vie est essentielle. Prêtez particulièrement attention à votre alimentation (certains aliments boostent la mémoire !) et n’oubliez pas de vous aérer l’esprit entre deux révisions. Bonne chance à toutes et à tous pour vos épreuves !

A lire aussi : Un plan d’action santé pour les jeunes

Laissez votre commentaire