Érythème fessier : comment le soigner ?

Érythème fessier : comment le soigner ?

214
0
<<<
>>>

érythème fessier bébéBébé a les fesses rouges et irritées ? Il s’agit certainement d’un érythème fessier, aussi appelé dermite du siège : une irritation cutanée très fréquente chez les nourrissons. Pour soulager bébé et éviter que les lésions ne s’étendent, il suffit d’adopter quelques règles d’hygiène et de sélectionner le bon traitement.

Symptômes

L’érythème fessier est facilement identifiable : bébé a les fesses rouges, chaudes et douloureuses.

Si l’irritation n’est pas rapidement prise en charge, les lésions peuvent s’étendre aux cuisses et aux organes génitaux, se fissurer et devenir suintantes. C’est alors la porte ouverte aux infections et aux champignons.

Généralement sans gravité, l’érythème fessier n’en reste pas moins douloureux pour bébé et nécessite un traitement adapté.

Causes

Plusieurs facteurs peuvent être à l’origine de cette affection :

  • Les couches aux fibres synthétiques qui irritent la peau.
  • Le contact de l’épiderme avec les urines acides contenant de l’ammoniaque.
  • Le contact avec les selles qui peuvent être irritantes, notamment en cas de diarrhées.
  • Les produits de toilette lorsqu’ils ne sont pas adaptés à la peau fragile de bébé.

Prévention

Pour prévenir l’irritation, il est nécessaire que le nourrisson soit changé fréquemment : les couches enferment la peau ce qui favorise le développement des germes.

Bébé doit également bénéficier de produits de toilette qui lui sont exclusifs et adaptés. Les produits de soins antiseptiques, alcoolisés ou contenant des parfums ne doivent pas être utilisés pour l’hygiène quotidienne du siège.

Traitement

Lorsque la dermite est récente, les fesses de bébé doivent être lavées à chaque change avec un savon doux, rincées à l’eau tiède, puis séchées délicatement par tamponnement. La toilette se termine par l’application d’une crème protectrice pour apaiser bébé.

Lorsque la dermite est plus étendue, il est nécessaire que les fesses de bébé soient exposées à l’air afin d’éviter la macération. Lorsque ce n’est pas possible, préférez les couches en coton plutôt que les synthétiques.

Pour la toilette, utilisez un liniment oléo calcaire qui laisse une couche protectrice sur la peau, un savon liquide apaisant ou un pain surgras. Après séchage, appliquez alors une pâte à l’eau ou à l’oxyde de zinc sur les zones sèches et de l’éosine aqueuse sur les lésions suintantes. En cas de candidose des plis, utilisez une crème ou un lait antifongique.

Le plus souvent, ces gestes simples permettent de traiter l’affection. En cas de lésions importantes, de fièvre ou de diarrhée associée à la dermite, il est toutefois nécessaire de consulter un professionnel de santé.

A lire aussi :

Laissez votre commentaire