Elle risque de perdre la vue après un tatouage de l’oeil

Elle risque de perdre la vue après un tatouage de l’oeil

730
0
<<<
>>>

tatouage-oeilÀ son état normal, la sclère, partie de l’œil qui entoure l’iris, est blanche. Par fantaisie, certaines personnes choisissent de se faire tatouer cette muqueuse sensible pour la colorer. Si la pratique, intitulée « Eyeball Tattoo », a de quoi surprendre, elle connaît un succès grandissant et fait déjà de nombreux adeptes aux États-Unis.

Face aux dangers d’une telle « tendance », les ophtalmologues tirent régulièrement la sonnette d’alarme. Pour cause, un tatouage de l’œil est loin d’être anodin : il entraîne un risque important d’infection. Le dernier cas en date est celui de Catt Callinger, une mannequin canadienne de 24 ans, qui souhaitait se faire tatouer l’œil en violet et risque aujourd’hui de perdre la vue.

Un message d’alerte sur les réseaux sociaux

La jeune femme, qui vit un calvaire depuis son passage à l’acte, souhaite alerter le grand public sur les risques de cette pratique. Sur les réseaux sociaux, Catt Callinger, partage régulièrement sa mésaventure. Elle a notamment posté une série de photos où on la voit poser avec l’œil boursouflé et violet. Elle y explique aussi avoir été hospitalisée à trois reprises et désormais soignée par antibiotiques. Malgré cela, elle risque de perdre la vue. Les médecins estiment que son œil ne pourra jamais se remettre complètement de ce tatouage.

La jeune femme espère que son expérience pourra servir d’exemple à toutes les personnes qui souhaitent modifier la couleur de leurs yeux.

Les conséquences sur le long terme sont encore mal connues

Outre les dangers réels immédiats, les spécialistes s’accordent à dire que les conséquences d’une telle pratique sur le long terme sont encore mal connues. « Qu’est-ce qui arrivera lorsque ces colorants migreront dans différentes parties du globe oculaire ou du corps ? Est-ce qu’il y a des risques liés au cancer ? De l’inflammation persistante ? On n’en a aucune idée. » s’alarme l’ophtalmologiste Setereh Ziai interrogée par le journal Metro.

Plusieurs artistes-tatoueurs se montrent d’ailleurs réticents face à cette tendance. Beaucoup d’entre eux assurent qu’ils n’accepteraient jamais de tatouer l’œil d’un client en connaissance des dangers que cela implique.

Laissez votre commentaire