Douleurs au sein : quand s’inquiéter ?

Douleurs au sein : quand s’inquiéter ?

497
0
<<<
>>>

Cancer du seinUne douleur au niveau des seins, appelée mastodynie, est fréquente et souvent bénigne. Néanmoins, dans certains cas, la situation est plus inquiétante : il est alors plus prudent de consulter. GDD-actu vous apprend à distinguer les situations « normales » de celles qui nécessitent l’intervention d’un médecin.

Le syndrome prémenstruel

Quelques jours avant les règles, beaucoup de femmes voient leurs seins gonflés, devenir sensibles, voire douloureux. Il s’agit d’un des symptômes du syndrome prémenstruel. Ce phénomène est tout à fait normal, mais doit rester bilatéral, c’est-à-dire ressenti dans les deux seins.

A lire aussi : Cancer du sein : où en est la médecine ?

La pilule contraceptive

Il est possible que votre pilule contraceptive soit à l’origine d’un gonflement des seins. Cela signifie que cette pilule a un effet estrogénique trop puissant pour vous. Parlez-en avec votre médecin ou gynécologue pour adapter votre moyen de contraception.

Un médicament

Comme la pilule, il est possible que certains traitements provoquent une perturbation hormonale. Il est donc recommandé de consulter votre médecin pour savoir s’il est possible de modifier, voire d’arrêter le traitement.

Dans tous les cas, ne stoppez jamais le traitement par vous-même. L’intérêt thérapeutique doit toujours être privilégié. Seul un professionnel est en mesure d’évaluer le rapport bénéfices / risques de votre médicament.

A lire aussi : Cancer du sein : on lui refuse le remboursement de son médicament

Je consulte …

En dehors de ces situations, certains signes d’alerte doivent vous amener à consulter :

  • Une boule dans le sein : il peut s’agir simplement d’un nodule, d’un kyste, mais aussi d’un tumeur, cancéreuse ou non.
  • Une douleur qui dure dans le temps
  • Une douleur unilatérale (dans un seul sein)
  • Un écoulement mammaire : liquide, pus, sang, lait (en dehors d’un allaitement)
  • Une inflammation de la peau : rougeur, douleur, chaleur, …
  • Une modification de la structure de la peau : rétraction, petits trous

Rassurez-vous, ces situations n’annoncent pas forcément que vous souffrez de quelque chose de grave. Il peut simplement s’agir d’un trouble hormonal bénin ou même d’un heureux événement. La consultation permettra de vous rassurer ou, lorsque le trouble est plus important, d’engager les traitements nécessaires à vous soigner. En règle générale, plus la prise en charge est rapide, plus les chances de guérir sont importantes.

A lire aussi : Des citrons pour sensibiliser au cancer du sein

Laissez votre commentaire