Don de sang de cordon : à quoi ça sert ?

Don de sang de cordon : à quoi ça sert ?

378
0
<<<
>>>

Don de sang de cordonEncore mal connu, le don de sang placentaire permet pourtant de soigner des patients atteints de maladies graves. Il consiste à prélever du sang du cordon ombilical au moment de l’accouchement afin qu’il soit greffé à un malade compatible. GDD-actu vous en dit plus.

Quels intérêts ?

Le sang de cordon est intéressant d’un point de vue médical. Il contient des cellules souches hématopoïétiques, qui produisent tout au long de notre vie l’ensemble des cellules présentes dans le sang : les globules rouges qui transportent l’oxygène, les globules blancs qui luttent contre les infections et les plaquettes qui arrêtent les saignements.

Comment le prélèvement est-il effectué ?

Au moment de l’accouchement, le sang est recueilli grâce à une seringue introduite dans la veine du cordon ombilical. Une fois prélevé, il est transféré dans les 24 heures vers la banque placentaire la plus proche de la maternité. Il est ensuite analysé puis congelé afin d’assurer sa conservation.

Un espoir pour les malades

De manière générale, le sang de cordon est utilisé pour traiter les maladies du sang qui sont la plupart du temps des cancers, comme les leucémies ou les lymphomes.

Ces maladies peuvent aussi être soignées grâce à une greffe de moelle osseuse. Généralement, le registre du sang de cordon est interrogé lorsque les médecins n’ont pas trouvé de donneur de moelle osseuse compatible. C’est donc une chance supplémentaire de guérison pour les malades.

A lire aussi : Ils obtiennent le droit de conserver son cordon ombilical

Une démarche bénévole

Le don de sang placentaire est anonyme, gratuit et bénévole. Toutes les femmes enceintes peuvent y participer pourvu qu’elles soient en bonne santé et sans antécédents médicaux. Pas d’inquiétude : ce don est totalement indolore et ne présente pas de risque ni pour bébé ni pour maman.

Les futures mères volontaires doivent néanmoins choisir une maternité habilitée. Pour connaitre la liste des établissements où le don de sang de cordon est possible, rendez-vous sur le site de la Fondation Ramsay Générale de Santé. Et n’oubliez pas d’en parler à votre médecin ou gynécologue, dès le quatrième mois de grossesse, pour compléter le formulaire de consentement avant l’accouchement.

A lire aussi : Don du sang : les réserves en baisse

Laissez votre commentaire