Cystite : comment soulager les douleurs ?

Cystite : comment soulager les douleurs ?

170
0
<<<
>>>

cystiteLa cystite fait partie de la famille des infections urinaires : elle entraîne des brûlures mictionnelles, une envie pressante et fréquente d’uriner, des urines troubles et foncées, des douleurs dans le bassin et parfois la présence de sang ou de pus dans l’urine.

Consultez votre médecin

La cystite pouvant évoluer vers une pyélonéphrite, une infection bactérienne beaucoup plus grave, il est conseillé de consulter votre médecin dès l’apparition des premiers symptômes. Il sera en mesure de vous prescrire, si nécessaire, un traitement antibiotique.

En attendant votre rendez-vous, en automédication, la prise de paracétamol peut vous aider à soulager la douleur. Veillez à toujours respecter les précautions d’emploi et la posologie.

Buvez beaucoup de liquides

Si vous souffrez d’une cystite, pensez aussi à boire beaucoup : les liquides vont permettre de diluer les germes au niveau de la vessie. Buvez de l’eau (au moins 1,5 litre par jour), mais aussi des infusions, du thé ou encore du jus de canneberge (cranberry) qui permet de réduire l’infection et le risque de récidive. Et n’attendez pas trop longtemps pour uriner lorsque le besoin se fait sentir : si vous vous retenez, vous gardez les bactéries dans votre vessie qui risquent alors de se multiplier !

Prenez du bicarbonate de soude

Prenez une à deux fois par jour un verre d’eau mélangé à une cuillerée de bicarbonate de soude, qui rend l’urine moins acide. Attention, si vous prenez des antibiotiques ou d’autres médicaments, ne prenez pas de bicarbonate : il pourrait interférer avec l’efficacité de votre traitement.

Essayez la phytothérapie

La phytothérapie peut aussi être une aide précieuse en cas de cystite. Certaines plantes, comme la bruyère ou la busserole, ont des propriétés anti-inflammatoires et diurétiques. On retrouve également la canneberge qui empêche les bactéries de se fixer sur le tractus urinaire, tout comme la myrtille.

Respectez ces quelques règles

  • Portez des sous-vêtements en coton : ceux en nylon retiennent l’humidité qui procure un environnement idéal au développement des bactéries.
  • Évitez d’utiliser des produits riches en parfums qui risquent de vous irriter.
  • Urinez toujours après vos rapports sexuels pour limiter la propagation des bactéries.
  • Essuyez-vous correctement lorsque vous urinez, c’est-à-dire de l’avant vers l’arrière et non l’inverse pour éviter que les bactéries provenant des selles se retrouvent dans l’urètre.
  • Évitez de consommer certains aliments ou boissons irritants comme la caféine, les sodas, l’alcool, les épices, le chocolat et les agrumes durant l’infection.

Laissez votre commentaire