Coton-tige : trop de blessures chez les enfants

Coton-tige : trop de blessures chez les enfants

322
0
<<<
>>>

coton tigeUne mauvaise utilisation des cotons-tiges serait à l’origine de 260 000 blessures d’enfants aux États-Unis entre 1990 et 2010. Un constat, dressé par une étude américaine publiée dans The Journal of Pediatrics et relayée par Le Figaro, qui alarme les spécialistes.

Un nombre de blessures sous-estimé

Pour arriver à ce résultat, des chercheurs ont analysé les données d’une centaine d’hôpitaux nationaux. Résultat : 8613 blessures liées à l’utilisation des cotons-tiges ont été recensées chez les moins de 18 ans par ces hôpitaux sur 20 ans (entre 1990 et 2010). Par extrapolation, les scientifiques estiment que 260 000 cas ont eu lieu au niveau national. Ce chiffre serait d’ailleurs encore loin de la réalité, puisqu’il ne prend pas en compte les blessures qui n’ont pas reçu d’attention médicale professionnelle.

Les enfants se blessent eux-mêmes

Dans les trois quarts des cas, les enfants étaient eux-mêmes à l’origine de leur blessure. En cause : un nettoyage inadapté avec les célèbres bâtonnets.

La présence d’un corps étranger ou la perforation du tympan étaient les blessures les plus courantes. Les scientifiques précisent qu’un nettoyage excessif peut aussi provoquer de l’eczéma à l’intérieur du canal, du fait des frottements répétés sur la peau.

Des mesures préventives sont nécessaires

Selon les chercheurs, il est essentiel de sensibiliser la population aux éventuelles complications liées à l’utilisation des cotons-tiges.

Pour rappel, rien ne sert d’enfoncer le coton-tige dans le conduit auditif : le cérumen a déjà pour fonction de le nettoyer. La « cire » est expulsée naturellement à l’extérieur du canal de l’oreille : c’est dont à ce moment qu’il faut venir la récupérer à l’aide d’un coton-tige.

Laissez votre commentaire