Climatisation : peut-on être malade ?

Climatisation : peut-on être malade ?

212
0
<<<
>>>

climatisationEn période de fortes chaleurs, un des premiers réflexes est de se réfugier dans un endroit climatisé pour profiter d’un peu d’air frais. Pourtant, beaucoup affirment se sentir malades lorsque la climatisation est allumée. Alors, chez soi, au bureau ou en voiture, faut-il allumer la climatisation lorsqu’il fait chaud ? Toutes nos réponses.

Un risque de choc thermique

Les infections ORL (otites, rhinites, …) et les angines sont généralement dues aux grandes variations de température entre l’extérieur et l’intérieur. C’est pourquoi elles sont de moins en moins rares en été, du fait des fortes chaleurs en extérieur qui contrastent avec l’air climatisé des intérieurs.

Pour éviter ce choc thermique, il n’est pas nécessaire d’éteindre complètement la climatisation, mais plutôt d’adopter les bons réflexes :

  • Réglez la température de sorte qu’il n’y ait pas plus de 5 degrés de différence entre l’air intérieur et l’air extérieur. En somme, s’il fait 30 degrés dehors, la température de votre intérieur doit se situer à environ 25 degrés.
  • Diminuez la climatisation un quart d’heure avant de sortir pour réduire le risque de choc thermique.
  • En voiture, dirigez l’air climatisé vers vos pieds, et non votre visage.
  • Au bureau, demandez à votre employeur de régler la climatisation à la bonne température si vous jugez l’air trop frais.

Une menace pour les allergiques

L’air recyclé par la climatisation tend à concentrer les allergènes, ce qui peut aggraver les symptômes des allergiques. Un phénomène d’autant plus remarqué lorsque le système de climatisation est déficient ou mal nettoyé.

Une cause du syndrome des bâtiments malsains

La climatisation est aussi accusée de provoquer le syndrome des bâtiments malsains. Il s’agit d’un ensemble de symptômes divers et inexpliqués (ORL, oculaires, respiratoires, cutanés, …) qui disparaissent lorsque la personne quitte le bâtiment en question. Là encore, il est important de veiller au bon fonctionnement et à la propreté de la climatisation pour s’en protéger.

Gare à la légionellose

Le plus grand danger lié à la climatisation reste la pénétration d’agents infectieux dans le système de climatisation et particulièrement la bactérie responsable de la légionellose, qui prolifère rapidement à l’intérieur des conduits mal entretenus.

Cette bactérie, nommée Legionella, provoque des infections pulmonaires, des insuffisances respiratoires, et même des décès chez les sujets fragiles. Pour s’en protéger, il est indispensable de réaliser régulièrement l’entretien des installations et de remplacer les filtres retenant les particules et agents infectieux, chez vous et dans votre voiture, dès que nécessaire.

A lire aussi : Canicule : où trouver un lieu frais près de chez vous ?

Laissez votre commentaire