Cholestérol : le fromage, ami ou ennemi ?

Cholestérol : le fromage, ami ou ennemi ?

168
0
<<<
>>>

cholesterolLes produits laitiers sont-ils responsables d’un taux de mauvais cholestérol élevé ? D’après une récente étude, publiée dans la revue « Nutrition and Diabetes », ce ne serait pas le cas. La consommation de fromage notamment ne serait pas liée à une masse grasse corporelle accrue ou un taux de cholestérol LDL, (lipoprotéine de basse densité) aussi appelé mauvais cholestérol, plus élevé.

Des effets bénéfiques sur la santé

Pour arriver à ce résultat, des chercheurs irlandais de l’université de Dublin ont étudié l’impact de la consommation de produits laitiers (lait, fromage, yaourt, crème et beurre) sur l’embonpoint et la santé de 1500 Irlandais âgés de 18 à 90 ans.

Les scientifiques ont alors constaté qu’une consommation plus élevée de produits laitiers était associée à un IMC (indice de masse corporelle) et un pourcentage de graisse corporelle inférieur, un tour de taille plus petit et une tension artérielle plus basse.

Plus étonnant encore, les personnes qui incluaient peu de produits laitiers dans leur régime alimentaire avaient tendance à consommer de plus grandes quantités de glucides et affichaient des taux de LDL plus élevés. Les gros mangeurs de fromage, quant à eux, ne présentaient pas de taux de mauvais cholestérol plus élevé que les non amateurs.

En revanche, la consommation de produits laitiers apparaît moins favorable à la santé si elle s’inscrit dans le cadre d’un régime riche en glucides.

Ces travaux montrent l’importance d’un régime alimentaire diversifié et sain sur la santé. Les chercheurs précisent que davantage de recherches seront nécessaires pour mieux comprendre cette association.

A lire aussi : Fromage : le cerveau coupable de l’aversion

Laissez votre commentaire