Cellulite : quelles plantes sont mes alliées ?

Cellulite : quelles plantes sont mes alliées ?

280
0
<<<
>>>

cellulite plantesContrairement aux idées reçues, la cellulite ne touche pas que les personnes bien en chair ! Que l’on soit longiligne ou toute en formes, la cellulite se loge le plus souvent sur les cuisses, le ventre ou les fesses. Pour éliminer l’effet peau d’orange, les plantes peuvent être un bon moyen. Comment les consommer ? En tisane le plus souvent.

Quand on a de la cellulite adipeuse

Ce type de cellulite est du à un stockage de graisses dans les cellules, souvent à cause d’une alimentation trop grasse. Il faut miser sur des plantes brûle-graisse.

  • le guarana. Il est très riche en caféine, qui favorise la dégradation des graisses.
  • le cassis accélère la circulation veineuse en stimulant le foie.
  • le thé vert. Tout le monde connaît cette boisson détox par excellence, qui élimine aussi la cellulite aqueuse.
  • les produits à base d’orties, qui permettent de limiter le stockage des graisses et à la fois d’améliorer la circulation des fluides.

Quand on a de la cellulite aqueuse

Ce type de cellulite est du à la rétention d’eau, il faut alors opter pour des plantes aux propriétés drainantes, qui favorisent une meilleure circulation.

  • l’artichaut. Il facilite la digestion et l’élimination des toxines.
  • la spiruline. Elle a une action détoxifiante et raffermissante.
  • la vigne rouge. Elle a la propriété de relancer la circulation lymphatique.
  • le pissenlit, qui stimule les reins et les aide à éliminer l’eau.

Les autres méthodes anti-cellulite

En plus des plantes, les crèmes anti-cellulite sont un bon complément. Elles associent des actifs drainants et lissants et, combinées à un massage et à la technique du palper-rouler, elles permettent de rendre la peau plus tonique. Mais si elles ne sont pas associées à un mode de vie sain (régime ou rééquilibrage alimentaire, activité sportive…), elles ne sont pas une solution en elles-même.

A lire aussi : J’ai des vergetures : comment les atténuer ?

Laissez votre commentaire