Cancer : faute d’argent, la clinique veut arrêter les soins

Cancer : faute d’argent, la clinique veut arrêter les soins

177
0
<<<
>>>

cancer cliniqueDans le Var, à Cagnes-sur-Mer, Nathalie Ribaud est sous le choc depuis plusieurs jours.

Alors qu’elle est soignée pour un cancer du poumon avec un nouveau traitement plus efficace que la chimiothérapie, son médecin lui annonce qu’elle va devoir le stopper. En effet, son traitement, le Nivolumab, coûte cher et ils sont 7 dans cette clinique à suivre ce protocole. En tout, la clinique aurait ainsi avancé 590 000 euros que l’Etat n’aurait toujours pas remboursés. Ce dernier, bien qu’ayant autorisé la mise sur le marché il y a plus d’un an du Nivolumab, ne s’est toujours pas accordé sur les prix de ce dernier avec le laboratoire. Aujourd’hui, la clinique compte suspendre ce traitement après qu’il ait redonné une qualité de vie et de meilleures chances de guérison à l’ensemble des malades.

Nathalie Ribaud a mis une pétition en ligne pour alerter l’opinion sur leur situation. Sa pétition recueille pour le moment plus de 2 370 signatures.

Laissez votre commentaire