Cancer : chauffer les tumeurs pour les rendre vulnérables

Cancer : chauffer les tumeurs pour les rendre vulnérables

156
0
<<<
>>>
© Iris Marangon. Images infrarouges d’une souris anesthésiée lorsque sa tumeur, injectée de nanotubes, est exposée à un laser. L’échelle de droite représente la température en surface.

Les thérapies contre les cancers sont souvent entravées par les résistances physiques des tumeurs. En effet, leur rigidité est un marqueur de malignité et entraine la prolifération des cellules cancéreuses et la migration des métastases. Pour rendre ces tumeurs plus vulnérables aux produits de traitement, une équipe de chercheurs du CNRS, de l’Inserm, de l’Université Paris Descartes et de l’Université Paris Diderot est parvenue à les ramollir en les chauffant de l’intérieur.

Un procédé dit de nanohyperthermie

Avant cette découverte, différents traitements cherchaient déjà à s’attaquer à la structure des tumeurs, mais toute la difficulté résidait dans la liaison qui existe entre les tumeurs et les organes sains. Ainsi, chercher à les affaiblir était à double tranchant : les zones saines pouvant aussi être touchées.

Les chercheurs ont néanmoins réussi à contourner cette difficulté avec succès chez des souris. Des nanotubes de carbone, injectés directement dans la tumeur, ont été activés par une lumière située dans le proche infrarouge. Le laser agit alors dans les seules zones d’accumulation des nanotubes, qui vont chauffer sous son action. Lors de deux séances à un jour d’intervalle, des tumeurs ont été chauffées à 52°C pendant 3 minutes : on parle de nanohyperthermie. Elles se sont d’abord rigidifiées, avant de ramollir progressivement dans la dizaine de jours qui a suivi le traitement.

Selon les experts, la nanohyperthermie dénature localement les fibres de collagène et réduit à long terme la rigidité et le volume des tumeurs. Les chercheurs imaginent que cette technique pourrait alors servir de traitement complémentaire pour soutenir les chimiothérapies.

A lire aussi :

Laissez votre commentaire