Calendrier pollinique : à chaque saison ses allergies

Calendrier pollinique : à chaque saison ses allergies

433
0
<<<
>>>

calendrier pollinique allergiesNez qui coule, yeux rouges, éternuements, démangeaisons … En France, 10 mois dans l’année sont à risque pour les allergiques aux pollens ! Mais tous ne correspondent pas au même type de pollen. Il existe ainsi trois grandes saisons répertoriées grâce au calendrier pollinique.

Quels intérêts ?

Ce calendrier permet aux allergique de prendre des mesures avant même l’apparition des premiers symptômes. Il peut aussi décrire les variations saisonnières de façon journalière ou hebdomadaire, et ainsi permettre d’adapter le traitement et les mesures de précaution quasiment au jour le jour. L’objectif ? Réduire l’apparition et l’intensité des symptômes.

Les pollens d’arbres : de janvier à mai

Les allergies aux pollens d’arbres apparaissent généralement durant les premiers mois de l’année. Ces pollens sont notamment présents dans les arbres comme les bouleaux, les frênes, les cyprès, les charmes, les aulnes, les chênes, les platanes ou les noisetiers.

Les pollens des graminées : de mai à juillet

De mai à juillet, c’est la saison des graminées (dactyle, chiendent, roseau, seigle, pâturin des prés, …) correspondant à la période du rhume des foins. Suivant la sensibilité de chacun et les conditions climatiques, les symptômes peuvent apparaître plus tôt, parfois vers le mois de mars / avril, et se prolonger jusqu’au mois de septembre/octobre.

Les pollens des herbacées : de juillet à octobre

La dernière saison correspond aux allergies aux herbacées (ambroisie, armoise, plantain, pissenlit, marguerite, …).

Généralement, les symptômes se manifestent de juillet à octobre. Là encore, il s’agit d’une estimation, car les premières allergies peuvent parfois apparaître dès le mois de mai.

Pour suivre en temps réel le risque d’allergie, nous vous invitons à consulter le site www.pollens.fr

Laissez votre commentaire