Baisse de la TVA pour les autotests du VIH

Baisse de la TVA pour les autotests du VIH

220
0
<<<
>>>

autotest-vihDepuis leur lancement en septembre 2015, le succès des autotests de dépistage du VIH est au rendez-vous : 140 000 d’entre eux ont été vendus en un an. Un résultat encourageant mais pas encore suffisant pour stopper la propagation du virus. Ce qui pourrait bloquer les ventes : leur prix de 30€ en moyenne, non remboursé par la Sécurité sociale.

Le gouvernement souhaite donc rendre ces tests plus accessibles. Durant l’année 2017, ils bénéficieront d’une TVA à 5,5%, taux réduit principalement réservé aux produits de première nécessité. Une perte pour l’État évaluée à un million d’euros.

A lire aussi : Autotest VIH : comment bien l’utiliser ?

Une baisse de prix incertaine

Le prix moyen des tests devrait donc chuter à 25€, même si certaines officines les proposent déjà moins cher. Pourtant, cette mesure ne garantit pas avec certitude la baisse de prix. En 2015, les protections hygiéniques féminines avaient elles aussi bénéficié de ce taux de TVA à 5,5%, mais leur prix n’avait jamais baissé. Les grandes surfaces en avaient effectivement profité pour augmenter leurs bénéfices.

Le gouvernement espère ne pas voir la situation se renouveler. Il a donc limité la mesure à l’année 2017. Cette période d’essai sera décisive : un bilan sur l’évolution du prix et des ventes devrait être dressé à la fin de l’année prochaine.

A lire aussi : Une clé USB qui détecte le VIH !

Laissez votre commentaire